Droit à l'erreur : 77% des particuliers et 75% des entreprises font confiance aux services publics

Publié le 14 février 2022

Les éditions 2021 des baromètre DITP - Harris Interactive « Les Français et le droit à l’erreur » et DITP - BVA « confiance des entreprises » soulignent le maintien de la confiance des Français et des entreprises dans les services publics, malgré l’impact durable de la pandémie.

Ces deux baromètres confirment l’impact de la loi ESSOC pour une confiance renforcée entre les usagers, particuliers comme entreprises, et l’administration.

Partager

77% des français font confiance à l'administration

Pour sa 4ème édition, le baromètre « Les Français et le droit à l’erreur » (DITP-Harris interactive)  enregistre son plus haut niveau avec une amélioration de 5 points de la confiance des Français vis-à-vis des services publics par rapport à 2020.

77%

C'est le pourcentage des personnes interrogées qui déclarent avoir confiance dans l’administration en cas de difficultés ou d’erreurs commises de bonne foi.

Il s’agit de la plus forte hausse sur une année, avec plus de 5 points par rapport à 2020. Depuis 2018, date de la première mesure, la hausse cumulée est de 9 points.

Parmi les résultats constatés, le baromètre constate le plébiscité des Français  pour le droit à l’erreur malgré des niveaux d’information hétérogène : en cas d’erreur, ils sont ainsi, par exemple, 84 % à penser que l’administration est en mesure de les aider dans le cadre d’une démarche liée aux impôts (contre 76 % en 2019) ou à la naissance (contre 70% en 2019).

Pour consulter le baromètre DITP - Harris Interactive « Les Français et le droit à l’erreur » :

Cliquez ici

La confiance dans l'administration toujours à un niveau élevé parmi les professionnels

Principal enseignement du baromètre DITP - BVA «  confiance des entreprises », 3 chefs d’entreprises sur 4 déclarent avoir confiance en l’administration pour leur apporter conseils et solutions en cas de difficultés ou d’erreurs commises lors de la réalisation de leurs démarches administratives (-1 point par rapport à 2020 mais +9 points par rapport à 2019).

La qualité du service rendu est reconnue et constitue aussi un point fort dans la relation de confiance entre professionnels et administration : quelles que soient les démarches concernées, les entrepreneurs sont au moins à 75% satisfaits, quand les experts-comptables le sont à plus de 85%. Plus des deux tiers des professionnels reconnaissent la facilité à contacter l’administration, notamment par téléphone ou par mail. 

Pour consulter le baromètre BVA «  confiance des entreprises » :

Cliquez ici

Dernières actualités

Voir toutes les actualités