Accélérateur d’initiatives citoyennes

Associer les citoyens

Accompagner ceux qui contribuent à l’intérêt général et à l’amélioration du service public

Partager

Vous portez un projet d'intérêt général ? L'Etat met à disposition ses ressources et vous accompagne pendant 3 mois

Le 17 décembre 2021, Amélie de Montchalin, ministre de la Transformation et de la Fonction publiques, a annoncé la création de l’Accélérateur d’Initiatives Citoyennes. Son objectif ? Accompagner des projets portés par des citoyens ou des associations œuvrant pour l’intérêt général. Ce programme est l’un des engagements du plan d’action de la France pour un gouvernement ouvert, piloté par la Direction interministérielle de la transformation publique (DITP).

Pourquoi ce programme d'accélération ?

CovidTracker, VideMaDose, Covidliste… La crise sanitaire a rendu visible le foisonnement d’idées d’utilité publique proposées par des citoyens.

Mais leur développement n’est pas toujours facile : il est parfois compliqué d’accéder aux données publiques, de frapper à la bonne porte dans l’administration, de se faire connaître, reconnaître ou distribuer par les services ou les agents de l’État...

"L’action des entreprises, des associations, des initiatives citoyennes, forme un service public augmenté, à l’intersection de deux bonnes volontés : celle de l’administration dont c’est le cœur de métier, et celle de nos concitoyens qui ont tellement à apporter."

Intervention du Président de la République lors du Sommet mondial du Partenariat pour un gouvernement ouvert, le 15 décembre 2021

DITP et DINUM, une équipe interministérielle au service des initiatives citoyennes

Pour offrir un cadre pérenne de soutien aux initiatives citoyennes, la Direction interministérielle du numérique (DINUM) et la DITP animeront ce dispositif d’accompagnement afin de :

  • Favoriser l’émergence d’initiatives citoyennes d’intérêt général et les rendre visibles
  • Rassembler et faciliter l’accès aux ressources et à l’expertise que les pouvoirs publics peuvent fournir
  • Mettre en place les conditions et leviers nécessaires pour accélérer le changement d’échelle des projets et leur déploiement
  • Développer les collaborations et synergies entre la société civile et les pouvoirs publics

 

"Avec l’Accélérateur d’Initiatives Citoyennes, l’administration offre sa force de frappe aux projets citoyens d’utilité publique pour en accélérer le développement et la promotion."

Amélie de Montchalin, ministre de la Transformation et de la Fonction publiques

Un accompagnement sur-mesure de 3 mois pour les porteurs de projets

A l’issue d’un processus de sélection mené conjointement par l'administration et un panel de citoyens tirés au sort, les projets retenus seront accélérés pendant 3 mois. Pendant cette période, l’Accélérateur accompagne les porteurs de projets en s’appuyant 8 leviers identifiés :

  • Accès aux données et outils numériques de l’Etat
  • Coaching et stratégie de croissance du projet
  • Mise en relation avec les bons contacts dans l’administration
  • Solutions de financement et aide au montage juridique
  • Conformité technique et protection des données
  • Mise en réseaux avec les lieux et communautés d’innovation
  • Expérimentations locales avec l’aide de l’Etat
  • Promotion et valorisation du projet

 

Découvrir l’accélérateur d’initiatives citoyennes

À qui s’adresse le programme ?

Ce programme d'accélération s’adresse à tous les porteurs de projets d’intérêt général de la société civile, quel que soit leur statut : des citoyens, des associations ou même des entreprises, à condition que les initiatives soient en cohérence avec les valeurs du service public et qu’elles contribuent au bien commun, sans donner lieu à une captation de valeur exclusive par leurs créateurs.

5 critères de sélection ont été définis :

  • L’objectif d’intérêt général
  • L’impact pour tous les Français
  • La qualité du projet
  • L’ouverture et la transparence
  • L’intérêt de l’accompagnement par l’administration

 

Le calendrier

Pour le 1er cycle de sélection, les candidatures sont ouvertes du 17 décembre 2021 au 29 janvier 2022.
Des cycles de candidatures seront ensuite régulièrement ouverts tout au long de l’année 2022.

Un engagement issu du 3ème plan d’action de la France pour un gouvernement ouvert

La création de cet accélérateur figure dans le plan d’action de la France pour 2021-2023 présenté par Amélie de Montchalin, ministre de la Transformation et de la Fonction publiques le 17 décembre 2021. Ce plan d’action, dont l’élaboration a été pilotée par la DITP, a été co-construit avec les organismes publics et les acteurs de la société civile. Il se concrétise par 6 d’engagements qui visent une action publique plus ouverte, transparente et collaborative.

Consulter le plan d’action de la France

Le Partenariat pour un Gouvernement Ouvert (PGO) est une structure internationale qui regroupe 78 pays. L’objectif : transformer l’action publique selon des principes de transparence, de collaboration et de redevabilité. Dans ce cadre, la DITP a été chargée de coordonner l’élaboration du plan d’action de la France et de veiller à sa mise en œuvre.

En savoir plus