Assurer la mise en oeuvre des politiques prioritaires du Gouvernement

Transformer l'action publique

Suivre et piloter l’exécution des politiques prioritaires du Gouvernement, jusqu’au dernier kilomètre.

Partager

Identifiées comme incarnant les grands enjeux et les batailles à gagner d’ici 2027, les 60 politiques prioritaires présentées par le Gouvernement fin août 2022 nécessitent un suivi de leur avancement précis et partagé. La DITP est en charge du suivi de l'exécution de ces politiques prioritaires.

Politiques prioritaires : un pilotage interministériel et territorial

Le délégué interministériel à la transformation publique (DITP) est en charge  du suivi des politiques prioritaires, sous l’autorité du Premier ministre.

Elisabeth Borne, portrait à Matignon

Lors du séminaire du 31 août 2022, nous avons arrêté la liste des politiques prioritaires du Gouvernement qui répondent au cap fixé par le Président de la République et aux quatre grandes batailles à mener : la bataille de la transition écologique, la bataille pour le plein emploi, la bataille pour la souveraineté et la bataille de l'égalité des chances."

Elisabeth Borne, Première ministre, circulaire du 19 septembre 2022

Circulaire du 19 septembre 2022 - Politiques prioritaires du Gouvernement

PDF (273.5 Ko) - Dernière mise à jour le 14 octobre 2022

Télécharger

Un pilotage de l’action publique assuré au plus haut niveau des services de l’Etat…

Les politiques prioritaires du Gouvernement font l'objet d'un suivi régulier à haut niveau, par le secrétaire général de la Présidence de la République et le directeur de cabinet de la Première ministre. Objectif : veiller à la cohérence des objectifs et des décisions, identifier les obstacles et les lever et, le cas échéant, provoquer les arbitrages nécessaires lors de réunions interministérielles.

Je serai particulièrement attachée à la cohérence de notre action et à l'application d'une nouvelle méthode qui sera guidée par trois principes : la transparence sur nos objectifs, nos contraintes et nos résultats ; l'écoute et la recherche de compromis en associant les parties prenantes ; l'efficacité avec une culture de l'exécution renforcée et orientée vers l'impact concret que ces politiques produisent dans le quotidien des Français. »

Elisabeth Borne, première Ministre, circulaire du 19 septembre 2022

Une méthode rigoureuse de suivi de l’action publique a été mise en place pour répondre à ces enjeux : un directeur d'administration centrale a été désigné pour assurer le déploiement opérationnel
de chaque politique prioritaire. Celle-ci est déclinée en un ou plusieurs chantiers opérationnels confiés à un directeur de projet.

En contact permanent avec la DITP, chaque directeur de projet est chargé de piloter le chantier prioritaire dont il a la charge, par la donnée, avec des indicateurs qui rendent compte de l’engagement des moyens mais aussi de l’impact concret de la réforme dans le quotidien des Français.

Avoir la responsabilité d’un chantier, c’est être encore plus sensible au “dernier kilomètre” des actions que nous mettons en œuvre pour s’assurer de leur impact positif, tant pour nos concitoyens, que pour l’économie ou le climat. Au quotidien, il s’agit d’assurer la coordination entre les différents services impliqués – et ils sont nombreux en la matière ! –, de déterminer les principaux jalons de la conduite de projet, de piloter avec des indicateurs facilement disponibles, emblématiques et territorialisables. »

Anne-Lise Deloron Rocard, coordinatrice interministérielle du plan de rénovation énergétique, chef de projet « Rénovation énergétique des logements » au ministère de la Transition écologique – ministère du Logement

… et décliné à l’échelon local et territorial

Au niveau territorial, les préfets sont chargés d’adapter localement les politiques prioritaires du Gouvernement : ils en suivent l'exécution, « jusqu’au dernier kilomètre », dans chaque département. Les secrétaires généraux aux affaires régionales (SGAR), relais territoriaux de la DITP,  s'assurent que les équipes projets sont bien en place aux niveaux régional et départemental pour mettre en œuvre les politiques prioritaires.

Des réunions interministérielles de suivi des politiques prioritaires présidées par le directeur de cabinet de la Première ministre, et associant le préfet de région, les autorités déconcentrées et les représentants des ministères concernés se tiennent tous les mois.

Des outils de suivi de l’action publique transparents et partagés

Les politiques prioritaires du Gouvernement et les feuilles de route interministérielles des préfets sont suivies sur l’outil PILOTE, le tableau de bord territorialisé mis à disposition par la DITP. Cet outil partagé permet à chaque échelon opérationnel de rendre compte au Gouvernement de l’avancement dans la mise en œuvre des politiques prioritaires et de mobiliser le soutien des échelons supérieurs pour lever les difficultés rencontrées.