L’approche comportementale, un levier de transformation publique

Publié le 01 juin 2022 par Equipe Sciences comportementales

Les sciences comportementales constituent un levier puissant pour transformer l’action publique. L’équipe « sciences comportementales » de la DITP a accompagné ces derniers mois 13 projets grâce à un appel à projet soutenu par le Programme d’investissements d’avenir (PIA). Découvrez la manière dont l’apport des sciences comportementales permet d’améliorer l’impact et l’efficacité des politiques publiques.

Partager

Les sciences comportementales au service de la transformation publique

PDF (2 542.9 Ko) - Dernière mise à jour le 15 juin 2022

Télécharger

Améliorer l’efficacité des politiques publiques en y intégrant le facteur humain 

L’approche comportementale enrichit les options disponibles en termes d’action publique en permettant de mieux comprendre les mécanismes de décisions des usagers, leurs attentes ou leurs pratiques tout en préservant leur liberté de choix. 

Transition écologique, lutte contre l’antibiorésistance, sommeil des enfants, vaccination antigrippale, promotion de l’activité physique, insertion professionnelle des jeunes en difficultés, ou encore lutte contre les stéréotypes à l’embauche de personnes handicapées, l’équipe « sciences comportementales » de la DITP a accompagné de manière opérationnelle 13 administrations ou opérateurs de l’État dont les projets sont présentés dans le livret « les sciences comportementales au service de la transformation publique ». 

L’objectif de l’accompagnement par la DITP ? Mieux comprendre les mécanismes de décision des usagers pour identifier, puis tester des solutions afin d’améliorer l’impact et l’efficacité des politiques publiques.
 

Mobilisez les sciences comportementales pour votre projet !

Vous souhaitez mobiliser les sciences comportementales pour votre projet ? Le programme de diffusion des sciences comportementales appliquées aux politiques publiques bénéficie du soutien du Fonds pour la transformation de l'action publiques (FTAP). Ainsi, une quinzaine de partenariats avec des administrations d’Etat, des opérateurs ou des acteurs territoriaux portant des projets à haut potentiel de réplication pourront être financés en 2022.

Intéressé ? Contactez l'équipe "sciences comportementales" de la DITP

Sur le même sujet

Voir tous