Assurer la mise en oeuvre des réformes prioritaires

Transformer l'action publique

Suivre et piloter l’exécution des réformes, jusqu’au dernier kilomètre

Partager

Déplacement d'Amélie de Montchalin en Essonne

Identifiées comme revêtant un enjeu plus particulier au regard de leur impact sur la vie quotidienne des Français, les réformes prioritaires du gouvernement nécessitent un suivi de leur avancement précis et partagé. La DITP est en charge de ce suivi et de l'exécution de ces 80 réformes.

Réformes prioritaires : un pilotage interministériel et territorial

Un pilotage de l’action publique assuré au plus haut niveau des services de l’Etat…

Chargée d’accompagner le Gouvernement dans la mise en œuvre de la réforme de l’État, la DITP s’est vue confier la mission du suivi des réformes prioritaires du gouvernement dans la circulaire en date du 18 novembre 2020 . Une méthode rigoureuse de suivi de l’action publique a été mise en place, sous la responsabilité de chefs de projets désignés au sein de l’administration centrale et qui rendent compte de leurs actions directement au ministre responsable et en interministériel :

  • Ils travaillent en « mode projet » de manière transversale - souvent sur un périmètre interministériel - avec des objectifs, des moyens et un calendrier précis
  • Ils pilotent par la donnée, avec des indicateurs qui rendent compte de l’engagement des moyens mais aussi de l’impact concret de la réforme dans le quotidien des Français, dans leur département. Ces chefs de projet sont en contact permanent avec la DITP pour préparer les réunions interministérielles, suivre le déploiement des mesures, s’assurer du respect du calendrier initial, identifier les freins dans la mise en œuvre des réformes et déterminer les moyens de les lever.
Anne-Lise Deloron Rocard

« Avoir la responsabilité d’une réforme prioritaire, c’est être encore plus sensible au “ dernier kilomètre” des actions que nous mettons en œuvre pour s’assurer de leur impact positif, tant pour nos concitoyens, que pour l’économie ou le climat. Au quotidien, il s’agit d’assurer la coordination entre les différents services impliqués – et ils sont nombreux en la matière ! –, de déterminer les principaux jalons de la conduite de projet, de piloter avec des indicateurs facilement disponibles, emblématiques et territorialisables. »

Anne-Lise Deloron Rocard, coordinatrice interministérielle du plan de rénovation énergétique, chef de projet « Rénovation énergétique des logements », au ministère de la Transition écologique – ministère du Logement

Chaque mercredi, en Conseil des ministres, un membre du Gouvernement rend compte de l’avancement de ses réformes.

Echanges avec les services de la DDFIP des Landes. Déplacement de M. Jean CASTEX, Premier ministre accompagné de Madame Amélie de MONTCHALIN, ministre de la Transformation et de la Fonction publique, Monsieur Olivier DUSSOPT, ministre délégué chargé des Comptes publics Madame Geneviève DARRIEUSSECQ, ministre déléguée chargée de la Mémoire et des Anciens combattants.   Comité interministériel de la Transformation Publique   Mont-de-Marsan   Vendredi 5 février 2021

 … et décliné à l’échelon local et territorial

Le dispositif de suivi des politiques publiques animé par la DITP renforce fortement le pilotage territorial des réformes, afin de garantir qu’elles sont mises en œuvre effectivement « jusqu’au dernier kilomètre ».

Au niveau territorial, les préfets sont chargés de la déclinaison territoriale des réformes; ils en suivent l'exécution, et privilégient autant que possible l’échelon départemental. La ministre de la Transformation et de la Fonction publiques conduit au moins une fois par mois une revue de l’avancement des réformes prioritaires au niveau d’un département, pour faire remonter les blocages à lever, partager les réussites et valoriser les avancées. De plus, chaque mois, un préfet de région présentent ses résultats dans une réunion interministérielle présidée par le directeur du cabinet du Premier ministre.

Des outils de suivi de l’action publique transparents et partagés 

Les données nécessaires au suivi des réformes sont centralisées par la DITP. Dans ce cadre, le Premier ministre a chargé la DITP de développer un tableau de bord unique et territorialisé pour suivre l’exécution de l’ensemble des réformes prioritaires. Alimenté par les bases de données saisies par les chefs de projet au niveau national et, au niveau local, sous la responsabilité des préfets, il est opérationnel depuis mai 2021.

Parmi l’ensemble des réformes prioritaires, 36 d'entre elles font également l’objet d’un suivi particulier et accessible en ligne via le baromètre des résultats de l’action publique, développé par la DITP, la DINUM (Direction interministérielle du Numérique) et le SIG (Service d’information du Gouvernement) en janvier 2021.  Cet outil donne à voir l’avancement et les résultats concrets de 36 politiques publiques dans les territoires, jusqu’à l’échelon départemental. Les équipes de la DITP sont chargées de piloter la remontée des données locales, en coopération avec les responsables de chaque réforme prioritaires dans les ministères.  

Le baromètre des résultats de l'action publique

Découvrez en images le baromètre des résultats de l’action publique
Thierry Lambert, délégué interministériel à la transformation publique

« Les équipes de DITP se sont pleinement mobilisées pour concevoir et déployer ce baromètre des résultats de l’action publique. Avec un objectif en ligne de mire : permettre aux Français de mesurer l’avancement de ces politiques publiques dans leur vie quotidienne, au plus près de chez eux. »

Thierry Lambert, délégué interministériel à la transformation publique

Circulaire du 18 novembre 2020 relative au suivi de l'éxécution des réformes

PDF (167.7 Ko) - Dernière mise à jour le 29 juillet 2021

Télécharger