Vous êtes ici

Transformation publique

1081
Baromètre des résultats de l’action publique : 11 nouvelles politiques prioritaires intégrées
11.05.21
Baromètre des résultats de l’action publique : 11 nouvelles politiques prioritaires intégrées

Le baromètre présente le taux d’avancement de 36 politiques prioritaires, territoire par territoire.  L’objectif : permettre aux Français de mesurer l’avancement de ces politiques publiques dans leur vie quotidienne, au plus près de chez eux. Il est aussi un véritable outil d’accélération et de pilotage de l’exécution des réformes au niveau national, régional et départemental.

 

Suivre l'avancement des réformes dans son département

Pour être au plus près des attentes des Français, le baromètre couvre 10 domaines de la vie quotidienne : éducation - jeunesse ; économie - emploi ; transition écologique ; agriculture ; sécurité ; justice ; santé - famille - handicap ; logement ; service publics et territoire ; culture. Il présente un taux d'avancement avec la situation en 2017, l'état de mise en oeuvre en 2020 et l'objectif du gouvernement à l'horizon 2022 département par département.

Découvrir les 36 politiques prioritaires

Retrouvez les résultats dans votre département : www.gouvernement.fr/les-actions-du-gouvernement

La DITP  mobilisée pour piloter la remontée des données

Ce baromètre a été conçu par la DITP avec Etalab (DINUM) sous l'autorité du Ministère de la Transformation et de la Fonction publiques, et le Service d’Information du Gouvernement. Toutes les données sont disponibles en open data afin de permettre à chacun de les utiliser. La DITP interviendra dans la durée pour piloter la remontée des données des départements, en coopération avec les responsables de chaque réforme prioritaire dans les ministères.

 

Zoom sur les résultats du baromètre

Politiques prioritaires : au niveau national, des avancées majeures

Les résultats du baromètre de l'action publique font apparaître des progressions très fortes au niveau national, avec, pour certaines, un objectif 2022 déjà atteint.

  • On peut citer le dédoublement des classes de CP-CE1 en réseaux d’éducation prioritaires (REP) déployé partout à 100 %1.
  • Sur le plan sanitaire, près de 1 000 maisons de santé ont été créées (soit + 56 % depuis 2017) pour atteindre un taux d’avancement de 73 % par rapport à l’objectif fixé pour 2022.
  • En matière de transition écologique, les aménagements cyclables continuent de se développer à un rythme soutenu. Avec plus de 42 000 km réalisés, l’objectif est réalisé à 77 % par rapport à 2022.

 

Des indicateurs qui progressent en majorité depuis janvier 2021

En dépit de la crise sanitaire, des avancées ont été réalisées sur les réformes prioritaires au niveau national depuis la première publication du baromètre en janvier 2021.

  • Ainsi, le nombre d’espaces France Services labellisés -permettant à tous les Français d’accéder en moins de 30 minutes à un service public de qualité- a augmenté de 52 %, ce qui porte leur nombre total à 1 740 sur tout le territoire.
  • En matière d’emploi, le développement de l’apprentissage, massif depuis 2017 (+ 25 % entre 2017 et 2019 et + 30 % en 2020), s’est accéléré depuis janvier 2021 avec une augmentation de 40 % du nombre de contrats.
  • Sur le plan environnemental, les primes et bonus écologiques, destinés à aider les ménages et les professionnels dans l’acquisition un véhicule propre, sont en hausse. Plus de 100 000 ont été délivrés sur le dernier trimestre, soit un total de 984 761 depuis le début du quinquennat, pour un objectif d’1,5 million (taux d’avancement à 66% par rapport à l’objectif fixé pour 2022).

 

Face aux disparités qui subsistent, accélérer la mise en œuvre des politiques prioritaires au sein des territoires ruraux

Des disparités persistent néanmoins entre certains territoires. A titre d’exemple, le délai d’instruction de l’allocation adulte handicapé peut varier de 2 à 8,5 mois selon les départements.
Une attention particulière doit être portée à la mise en œuvre de certaines politiques prioritaires au sein des territoires ruraux. Concernant la fibre, une opposition demeure entre les zones urbaines et périurbaines (taux de couverture proche de 80 %) d’une part et les zones rurales et de montagne (taux proche de 30 %) d’autre part. S’agissant des maisons de santé, des efforts restent à conduire pour concentrer leur déploiement dans les zones les plus touchées par la désertification médicale. De même, pour France Services, il subsiste de fortes variations : en janvier 2021, une quinzaine de départements sont à moins de 30% de la cible alors que 10 départements sont à plus de 70%.

1. A l’exception de Mayotte (99%) et la Guyane (94%)

 

Consulter le baromètre des résultats de l'action publique
1081