Le panneau de chantier connecté, une alternative innovante pour les acteurs du BTP

Témoignage

Publié le 01 septembre 2022 par Mission « Pilotage du programme de transformation publique »

La start-up lyonnaise Viaco a fait appel aux équipes de France Expérimentation pour déployer une solution innovante de panneau connecté sur les chantiers. Entretien avec Saena Guillon, sa fondatrice.

Partager

Votre entreprise a souhaité réinventer le panneau de chantier en créant le "totem chantier". Pouvez-vous nous en dire plus sur cette innovation ?

Saena Guillon : Il y a plus de deux ans, notre start-up Viaco, basée à Lyon, s’est lancée dans le développement d’une solution de panneau de chantier de construction connecté.

Aujourd’hui le panneau de chantier est un affichage obligatoire des intervenants sur les chantiers, qui sert notamment dans le cadre de la lutte contre le travail dissimulé. Toutes les entreprises intervenantes doivent y figurer, et sont passibles de sanction si elles interviennent sans que cet affichage officiel ne le mentionne. Or, lors de la pose initiale du panneau, il est fréquent que plus des trois quarts des entreprises ne soient pas encore désignées. La mise à jour se fait au fil du chantier, en venant apposer des autocollants, parfois à plus de 3 mètres de hauteur et à chaque désignation d’un nouvel intervenant (qui n’a d’ailleurs pas la main pour mettre à jour le panneau) !

Nous avons souhaité développer une solution facile à installer sur tous les chantiers et accessible par l'ensemble des utilisateurs. Le totem chantier est un espace numérique partagé entre tous les intervenants du chantier. Il se matérialise par un QR code spécifique visible à l’entrée du chantier, accessible sans télécharger d’application et avec deux usages :

  • Un accès public aux informations sur le chantier et ses intervenants pour les riverains ou organismes de l’Etat ;
  • Un accès sécurisé accessible aux intervenants renvoyant vers un espace numérique collaboratif dédié, qui permet une actualisation simple et en temps réel de la liste des entreprises intervenantes.

Votre start-up a fait face à une interrogation juridique quant à la compatibilité de ce projet avec une règlementation en cours. La DITP, par le dispositif France Expérimentation, est-elle parvenue à débloquer la situation ?

Saena Guillon : Nous avons fait appel aux équipes de France Expérimentation à la genèse du projet en 2018 et déposé une demande de dérogation réglementaire. Notre dossier a été retenu et nous avons pu démarrer les premiers échanges avec le ministère du Travail pour lancer une première phase d’expérimentation. L’objectif : tester l’alternative numérique de la mise à jour des intervenants sur le panneau de chantier et permettre ainsi aux acteurs du BTP d’utiliser cette possibilité en supplément (et non en remplacement) du panneau physique traditionnel. L’équipe France Expérimentation a été d’une grande aide et a joué le rôle de facilitateur auprès du ministère du Travail pendant la phase de cadrage et la phase d’expérimentation.

Nous avons lancé la phase d’expérimentation en 2021 après la période de Covid grâce au dispositif France Expérimentation et avec l’accord du ministère du Travail. L’expérimentation vient tout juste de s’achever et nous espérons que les multiples retours terrain des acteurs chantiers, les acteurs du BTP et de l’inspection du travail permettront de modifier le cadre juridique et que le totem chantier aura bientôt la possibilité d’être utilisé à la place du panneau traditionnel par les acteurs qui le souhaitent !

Aujourd’hui, avec plusieurs panneaux déployés sur des chantiers, quel bilan dressez-vous ?

Saena Guillon : Positif ! A ce jour, plus de 50 totems chantier ont été lancés dans la France entière sur une diversité de chantiers (logement, bureaux, gendarmerie, gare, centre commercial…) et de maîtres d’ouvrage (FFB, LIDL, Pierres et Territoires, BNPPI…) et avec le concours d'acteurs de tous horizons (maîtres d’ouvrage, entreprises générales, maîtres d’œuvre, entreprises de travaux mais aussi des organismes de l’Etat).

Nous avons senti un réel intérêt de tous à déployer cette innovation qui s’inscrit dans une dynamique d’économie circulaire : réduction des déchets avec la mise en place de panneaux plus petits, mise à jour simple et en temps réel des informations sur les chantiers, simplification de l’accès aux informations pour les riverains et les organismes de l’Etat – sans parler de la fin de la pose d’autocollants à plus de 3 mètres de hauteur !

Nous avons particulièrement apprécié les échanges avec l’équipe de France Expérimentation qui nous a apporté un soutien continu et une énergie pour mener à bien ce projet collectif. Le panneau de chantier n’est pas qu’une spécificité française mais mondiale. La France pourrait être pionnière sur son évolution…

Equipe VIACO
L'équipe Viaco

Vous aussi avez un projet économique innovant bloqué par un frein juridique ? Découvrez France Expérimentation.

Aujourd’hui, des solutions existent pour lever les obstacles législatifs ou réglementaires qui vous empêchent de réaliser vos projets innovants. Grâce à France Expérimentation, vous pouvez bénéficier d’une dérogation pour lever ces blocages et mener vos projets à leur terme.

Déposez votre dossier de candidature

Des questions ?
Contact