[#CQFT] Allocataires du RSA : améliorer l'orientation et le suivi pour une reprise d'activité plus rapide

Cas d'usage

Publié le 29 mars 2019 par Service « Accélération de la transformation »

Donner toutes les chances aux bénéficiaires du RSA de retrouver rapidement une activité avec deux garanties : le démarrage rapide d’un accompagnement pour ne pas laisser les difficultés s’accumuler ; la mise en place d’un suivi personnalisé et adaptable.
Une ambition : concilier égalité des chances pour l’allocataire et liberté d’organisation au niveau des territoires.

Partager

Conduite dans le cadre de la stratégie nationale de lutte contre la pauvreté, la mission a rencontré 4 défis :

1. Les propositions de la mission RSA s’appuient sur un intense travail permettant de croiser les regards d’allocataires et d’acteurs de terrain :
- 46 Conseils départementaux (CD) impliqués
- une 50aine de professionnels interviewés (CD, CAF, Pôle emploi…)
- un atelier participatif intégrant des allocataires et professionnels

2. Mieux intégrer les acteurs à différentes échelles pour une action plus efficace
- Mutualiser le travail sur les outils et les données et aligner les acteurs au niveau national pour une vision orientée résultats
- Mieux intégrer, via le conseil départemental, les acteurs au niveau territorial (intercommunalités, CCAS, associations, etc.) pour une prise en charge de proximité réussie

3. Renforcer l’égalité des chances pour l’allocataire :
- Des engagements et devoirs réciproques, nourrissant un dialogue vivant et suivi entre l’allocataire et son coordinateur de parcours
- Une prise en charge rapide, proactive et multifacettes de la situation de l’allocataire, ciblant le retour à l’activité
- Une garantie de parcours d’accompagnement personnalisé et fluide

4. Offrir souplesse aux acteurs sans rogner sur l’ambition d’une politique nationale :
- Déterminer un socle d’objectifs à atteindre, inclus aux contrats Etat-département
- Construire des scénarios de parcours, des modèles de suivi et des leviers en partant d’initiatives existantes
- Investir dans le cadre du contrat Etat-département, pour accélérer le retour des allocataires vers l’emploi

Le mot de la fin ?

Propositions reprises par la mission confiée par le Gouvernement à Frédéric Bierry, testées pendant 1 an dans 10 départements, c’est un espoir d’amélioration pour les nouveaux entrants dans le RSA.

Les contacts

Qui contacter à la DITP ?

Isabelle BONNELIE, Lionel ROUILLON, Sophie GUILBAUD
acceleration.ditp@modernisation.gouv.fr

Qui contacter à la Délégation interministérielle à la prévention et à la lutte contre la pauvreté ?

Clément CADORET: Contact de l'entité

Qui contacter au Cabinet de M. Frédéric Bierry, Président du Conseil départemental du Bas-Rhin, Président de la Commission sociale de l'Assemblée des départements de France ?

Myriam STENGER: Contact de l'entité

Télécharger au format PDF

PDF (675.6 Ko) - Dernière mise à jour le 24 juin 2021

Télécharger