Vous êtes ici

S'inspirer pour transformer

1236
Prospective & anticipation : Comment utiliser la prospective pour construire une stratégie d'innovation publique ?
12.05.21

Retour sur l’épisode 3 des "Mardis de l'Innovation", un webinaire organisé par la DITP le 4 mai 2021, avec les regards croisés d’experts et praticiens de la prospective :

  • Audrey Moisan, Chef de projet, Mission Innovation de la Direction interministérielle de la transformation publique
  • Philippe Durance, Professeur au CNAM, titulaire de la Chaire de Prospective et Développement durable
  • Jean-Baptiste Colas, Agence de l’Innovation de Défense
  • Magali Marlin, Chargée de mission Prospective, Direction Démocratie et Stratégie - Nantes Métropole

Intégrer les démarches de prospective dans les processus de décisions publiques vise à anticiper au mieux les évolutions de nos sociétés, leurs mutations et les crises qu’elles vivront pour mieux piloter et ajuster l’action publique. A cet égard, l’anticipation et la prospective figurent parmi les méthodes et les outils à disposition des acteurs publics lorsqu’ils conçoivent et conduisent une stratégie d’innovation.

Quelles méthodes et quelles postures adopter pour intégrer une démarche prospective dans une stratégie d’innovation publique ? Quels sont les bons acteurs à mobiliser ?

Quelques réponses et pistes de réflexion d’experts et praticiens de la prospective :

Pratique plutôt que réelle discipline, la prospective pour Philippe Durance, professeur au CNAM et titulaire de la Chaire de Prospective et Développement durable, comprend plusieurs aspects. C’est d’abord une méthode qui fonde des discours sur le futur, avec une posture bien particulière vis-à-vis de l’avenir : ce dernier serait plus à inventer qu’à découvrir, plus à construire qu’à subir. La prospective se caractérise en outre par son approche collective et volontariste, l’idée étant de prendre l’avenir comme prétexte pour construire ensemble le présent : « La prospective est une forme d’anticipation qui poursuit un objectif bien précis : fonder la décision et éclairer l’action. »

Jean-Baptiste Colas de l’Agence de l’Innovation de Défense a présenté les objectifs de l’initiative « Red Team » conduite par le Ministère des Armées. Composée d’auteurs et scénaristes de science-fiction, la « Red Team » se donne pour mission d’accompagner la réflexion autour des menaces futures qui pourraient viser la France à horizon 2030-2060. A ce sujet, il a insisté sur la plus-value que génère une telle initiative pour les armées : il s’agit de créer un choc vertueux pour faire prendre conscience des tendances émergentes de la société et adapter en retour nos capacités de réponse.

L’objectif de la Red Team est de nourrir toutes les composantes des armées pour qu’elles puissent confronter la réalité de leurs capacités aux menaces qui sont imaginées par les auteurs de science-fiction, et imaginer des réponses.

 

Magali Marlin, chargée de mission Prospective à la Direction Démocratie et Stratégie à Nantes Métropole, a évoqué, quant à elle, l’apport des méthodes de prospective lorsqu’elles sont appliquées à des projets de territoire et la nécessité de mener une prospective ouverte et délibérative, au confluent des enjeux de dialogue citoyen et d’évaluation participative : « Nous concevons la prospective comme une aide à la décision publique et à la transformation publique. Pour cela, il faut associer les élus, les services de la collectivité et les citoyens. »

 

Mardi de l'innovation : " comment utiliser la prospective pour construire une stratégie d’innovation publique ? "

 

 

 

 

Retrouvez ci-dessous toutes les ressources évoquées pendant l'épisode :

 

Chaque premier mardi du mois, la Direction interministérielle de la transformation publique propose des rencontres en ligne pour décrypter les grands enjeux de l'innovation publique avec des penseurs, experts, intellectuels, et des professionnels qui agissent sur le terrain.

 

 

1236