Vous êtes ici

Salle de presse

2216
1er Comité interministériel de la transformation publique
Jeudi, 1 Février, 2018
1er Comité interministériel de la transformation publique

Trois mois après le lancement du Programme Action Public 2022, ce premier CITP est consacré aux mesures issues des chantiers interministériels sur la rénovation du cadre des ressources humaines, sur la simplification et la qualité des services et sur la transformation numérique. Le CITP du 1er février 2018 est l’occasion pour M. Edouard PHILIPPE, Premier ministre et de M. Gérald DARMANIN, ministre de l’Action et des Comptes publics, accompagnés de quinze ministres, de procéder aux premières annonces qui pourront mobiliser pour la première fois les crédits du Fonds de Transformation de l’Action Publique installé fin 2017. Il permet par ailleurs d’échanger avec les ministres sur les projets de réformes structurantes.

Des chantiers transversaux ont été engagés pour agir sur les facteurs clefs de la transformation qui concernent le cadre quotidien de l’intervention des agents et constituent les conditions du succès des réformes qui suivront : ressources humaines, simplification et qualité de service, transformation numérique des services publics.

Ces mesures s’adressent en premier lieu aux agents publics, qui se verront proposer un nouveau contrat social pour accompagner l’évolution de leurs métiers et libérer leurs initiatives.
Les usagers des services publics sont eux aussi concernés : ils auront accès à une information égale et transparente sur l’efficacité et la qualité des services publics, publiée régulièrement par les administrations concernées, et pourront s’exprimer, ce qui permettra aussi de valoriser les initiatives et résultats locaux.

Usagers, agents et contribuables, tous doivent bénéficier de la transformation numérique de l’administration, que le Gouvernement a relancée et qui se traduira pour les premiers par la simplification d’un nouvel ensemble de démarches et pour les seconds par l’opportunité de se libérer de tâches administratives répétitives au profit de missions d’accompagnement des usagers.
Enfin, parce que pour transformer en profondeur il faut pouvoir investir, le Gouvernement lance aujourd’hui, et pour la première fois dans le cadre d’un programme de réformes de l’État, un premier appel à projets du Fonds pour la transformation de l’action publique, qui mobilisera 700 M€ sur les cinq prochaines années.

2216