Vous êtes ici

Outils et méthodes pour transformer

4211
7 français sur 10 jugent que l’Etat n’est pas innovant : êtes-vous prêt à relever le défi et prouver le contraire ?
27.09.18
7 français sur 10 jugent que l’Etat n’est pas innovant : êtes-vous prêt à relever le défi et prouver le contraire ?

Vous êtes agent public, vous souhaitez apporter votre pierre à l’édifice d’un service public de demain ? En dépit de votre investissement au quotidien dans vos missions, la satisfaction de vos usagers n’est pas toujours au rendez-vous ? Vous êtes convaincu qu’en s’y prenant autrement, on pourrait faire mieux ? Contre l’illettrisme, contre le décrochage scolaire, pour réduire l’attente dans les services d’urgence,… vous pensez qu’on n’a pas tout essayé ?  Proposez le défi que vous souhaitez relever dans le cadre de l’appel à projet « Défis Cartes Blanches » avant le 7 décembre 2018 ! On vous explique tout ci-dessous.

Dans le cadre du fonds pour la  « Transition numérique de l’Etat et modernisation de l’action publique » du Programme d’Investissement d’Avenir, la direction interministérielle de la transformation publique (DITP), le secrétariat général pour l’investissement (SGPI), et la Caisse des dépôts et des consignations lancent l’appel à projets « Défis Cartes Blanches » à destination de tous les agents publics. Cette initiative vise à leur donner les moyens nécessaires pour innover dans leur façon de rendre le service public ou de mettre en œuvre les politiques publiques. L’objectif : améliorer l’impact de ces politiques publiques et augmenter la satisfaction des usagers.

 

Un appel à projets au format inédit

Parce qu’ils sont au contact quotidien des usagers, les agents publics sont celles et ceux qui savent le mieux là où l’action publique échoue, là où les services publics demeurent inaccessibles à certains, là où ils ne donnent pas entière satisfaction. Ils sont aussi les mieux à même de concevoir des réponses pertinentes face à ces manques, pour peu qu’on leur en donne les moyens. L’appel à projets (AAP) « Défis Cartes Blanches » a cette ambition : offrir aux agents publics l’autonomie, l’ingénierie et le financement pour qu’ils apportent des réponses neuves à des problèmes jusque-là sans solution.

 

L’appel à projets s’articule en trois phases : 

  1. Exploration : identifier, explorer et soulever des défis d’intérêt public relatifs au service rendu à l’usager et/ou à l’efficacité des politiques publiques (c’est au terme de cette étape – avant le 7 décembre - que les candidatures à l’AAP devront être déposées) ;  
  2. Incubation : concevoir des solutions innovantes qui permettent de répondre à ces défis ;
  3. Expérimentation : tester ces solutions concrètement sur le terrain pour en mesurer l’impact.

 

Sur le modèle du financement de l’innovation dans le secteur privé, le financement des projets lauréats sera incrémental : à chaque étape, le projet sera évalué pour obtenir le financement nécessaire à son développement. 25 000€ en phase d’incubation pour chaque défi retenu, jusqu’à 250 000 euros pour développer et expérimenter le prototype conçu lors de la phase d’incubation. Prenez le risque de vous tromper !

 

 

Comment candidater ?

Pour candidater à l’AAP « Défis cartes blanches », il vous faudra proposer d’ici le 7 décembre 2018 (sous réserve de la parution au JO de l’arrêté d’approbation du Premier ministre) :

Un défi

Plutôt que des solutions « toutes faites » ou un projet déjà ficelé, commencez par identifier et définir le problème auquel vous voulez répondre. L’innovation se doit d’apporter des réponses concrètes aux défis que rencontre l’action publique. Par exemple : améliorer l’attente dans les services d’urgence ; lutter contre le « sans-abrisme » en améliorant l’accès à l’hébergement d’urgence ; endiguer l’illettrisme ; améliorer le civisme fiscal.

 

Un problème bien posé est un problème à moitié résolu
Henri Poincaré

 

Proposer un défi, c’est s’efforcer de comprendre les difficultés rencontrées par vos usagers pour accéder au service public, leurs attentes, leurs besoins insatisfaits. C’est enquêter sur les raisons pour lesquelles certains bénéficiaires renoncent à exercer leurs droits.
Il vous faut élaborer un diagnostic basé sur une enquête que vous aurez mené afin d’argumenter votre défi et de préparer le travail de conception. Pour y arriver vous pouvez, entre autre, consulter des études sur le sujet, observer le parcours de vos usagers et les interroger, recueillir les données disponibles sur votre territoire pour les analyser, vous renseigner sur les approches développées dans d’autres pays ou d’autres secteurs d’activité.

 

Une équipe

Se réunir est un début, rester ensemble est un progrès, travailler ensemble est la réussite.
Henry Ford

 

La clef de la réussite d’un projet réside souvent dans l’équipe qui le porte : une équipe investie, motivée, aux compétences diversifiées et aux profils qui se complètent et couvrent les différentes facettes du service ou de la politique publique. A vous de repérer et fédérer les bons agents pour résoudre le défi que vous vous êtes donné.

 

Un terrain d’expérimentation    

Voir grand, commencer petit et aller vite.
Issad Rebrab

 

Votre défi doit répondre à un grand enjeu, mais à une échelle maîtrisable et dans un périmètre circonscrit où vous pourrez expérimenter votre solution. Pour que vos idées n’en restent pas au stade de post-it et d’intentions, vous devez concevoir des solutions adaptées à un contexte local et  conséquent proposer un terrain d’expérimentation dès votre candidature.

Santé, sécurité, inclusion, handicap, les défis proposés peuvent porter sur tous les champs de l’action publique, pourvu que le dossier soit déposé par une administration ou un opérateur de l’Etat en tant que chef de file. Un jury composé d’experts et d’agents publics choisira parmi les défis déposés ceux qui répondent au mieux aux critères ci-dessous :

  • impact potentiel du défi proposé ;
  • qualité des analyses et du diagnostic réalisés pour l’identification du défi ;
  • qualité de l’équipe d’gants publics impliqués dans le projet ;
  • pertinence du périmètre du terrain d’expérimentations envisagé.

 

> Déposez votre dossier de candidature à l’appel à projets ici : https://www.demarches-simplifiees.fr/commencer/aap-defis-cartes-blanches

> Lire le cahier des charges de l'appel à projets

 

On vous accompagne !

Les équipes de la DITP vous accompagnent dès l’identification de votre défi. Que vous soyez simplement curieux, hésitant à franchir le pas ou déjà très motivé, contactez-nous à l’adresse : defiscartesblanches.ditp@modernisation.gouv.fr

La DITP organise des ateliers pour vous accompagner dans les travaux préalables à votre candidature. Un second atelier se tiendra vendredi 9 novembre 2018 de 14h à 17h dans les locaux de la direction interministérielle de la transformation publique. Inscrivez-vous ici.  

Si vous ne pouvez pas venir ou nous contacter, n'hésitez pas utiliser nos supers guides réalisés avec amour rien que pour vous. Ils vous guideront pas à pas dans la préparation de votre dossier de candidature :

Et après

Les dossiers choisis par le comité intégreront ainsi la phase d’incubation du programme « Défis cartes blanches ».

Pour concevoir les solutions innovantes au défi proposé, chaque lauréat bénéficiera :

  • d’une dotation financière pouvant aller jusqu’à 25 000 euros ;
  • d’un accompagnement méthodologique et matériel fourni par la DITP pendant 3 mois.  

 

Aux termes des trois mois d’incubation, les solutions seront de nouveaux soumises au jury. Les meilleures d’entre elles seront cofinancées au titre du PIA (jusqu’à 250 000 euros) et acompagnées méthodologiquement par la DITP pour être expérimentées.

 

* https://www.acteurspublics.com/2018/05/14/sondage-exclusif-a-peine-3-francais-sur-10-jugent-l-etat-innovant