[REPLAY] Eco-responsabilité dans le sport et la culture

Publié le 02 décembre 2021

Dans le cadre de la 8ème édition du Mois de l’innovation publique, la DITP a organisé une table ronde sur l’éco-responsabilité dans le sport et la culture. L’intégralité des échanges à revoir !

Partager

Pour atteindre les objectifs fixés par l’Accord de Paris et construire une société écoresponsable, les services publics jouent un rôle central aussi bien dans la mise en œuvre des politiques publiques que dans les actions de sensibilisation qu’ils peuvent mener auprès de leurs usagers.

Comment innover pour construire des politiques publiques qui soient plus durables et écoresponsables ? Eléments de réponse avec les actions menées dans les secteurs de la culture et du sport !

A l’aune de la transition écologique, quelle transformation pour les politiques culturelles ?

Si tendre vers une culture écoresponsable est désormais une conviction partagée par l’ensemble des acteurs du secteur, le passage à l’action peut s’avérer plus délicat. Ce changement de posture implique en effet des transformations qui peuvent changer la nature même des métiers ou des pratiques du secteur : concevoir des œuvres écoresponsables, renoncer à certaines opportunités qui auraient un impact environnemental trop élevé et prendre en compte les enjeux de mobilité sont autant de réflexions à mener pour inventer collectivement un nouveau modèle qui soit plus écoresponsable.

Quelle trajectoire le secteur culturel doit-il emprunter pour réduire son empreinte carbone ? En interne, comment intégrer ces problématiques et comment accompagner les agents dans cette transformation ? La collaboration et la coopération peuvent-elles permettre de sortir des modèles dominants ?

Pour répondre à ces questions, la DITP a organisé une table ronde avec les interventions de :

 

Revoir la table ronde :

Regards croisés entre culture et sport : comment mettre en place des pratiques et des événements écoresponsables ?

Les synergies entre la culture et le sport sont multiples. Ces deux secteurs, en organisant des événements de grande ampleur, doivent répondre à des problématiques communes sur la question environnementale : comment concevoir des infrastructures plus durables, qui permettent de répondre aux besoins d’un événement mais aussi d’être réhabilitées pour répondre aux défis socio-culturels de notre société ? Quelles actions mettre en place pour limiter les déchets et favoriser une alimentation locale ? Comment sensibiliser le public qui assiste aux manifestations sportives et culturelles ?

Parce qu’ils partagent parfois les mêmes partenaires, prestataires et infrastructures, les secteurs du sport et de la culture ont tout intérêt à partager et mutualiser leurs bonnes pratiques.
C’est tout l’objet de cette table ronde organisée par la DITP dans le cadre du Mois de l’innovation publique : échanger sur les actions concrètes à mettre en place pour limiter l’impact écologique d’évènements de grande ampleur, à l’échelle locale, nationale ou internationale.

Nos intervenants :

 

Revoir la table ronde :

Revoir toutes les émissions enregistrées pendant le Mois de l'innovation publique :

Revoir toutes les émissions

Sur le même sujet

Voir tous