Manuel méthodologique de l'approche comportementale à l'usage des décideurs publics

Publié le 14 novembre 2019 par Equipe Sciences comportementales

Depuis un peu plus d’une décennie, les sciences comportementales ont progressivement été appliquées dans le cadre de l’élaboration et de l’évaluation des politiques publiques. Aujourd’hui pratiquée par de nombreuses équipes gouvernementales et internationales, les sciences comportementales partent du constat de la complexité du comportement humain.

Partager

Manuel méthodologique de l'approche comportementale à l'usage des décideurs publics

PDF (1 177.2 Ko) - Dernière mise à jour le 17 juin 2021

Télécharger

Loin des modèles proposés en économique classique, les usagers et citoyens ne réagissent pas toujours selon les prédictions des décideurs publics, ce qui peut conduire à un risque d’effet rebond, c’est-à-dire un phénomène non désiré qui se produit lorsqu'une tentative de résolution d'un problème a pour effet une aggravation du problème d’origine. Approche complémentaire aux outils plus traditionnels tels que la réglementation ou la taxation, les sciences comportementales se fondent sur la connaissance du comportement humain, adoptent une méthodologie rigoureuse permettant de minimiser ce risque d’effet rebond.

L’approche comportementale est rythmée par différentes phases : exploration de la littérature existante et enquête de terrain pour comprendre les freins comportementaux mis en jeu dans le cadre d’une politique publique, co-construction de pistes d’action fondées sur des leviers comportementaux pour concevoir des solutions adaptées, test des solutions pour en évaluer l’impact avant leur déploiement à grande échelle. Afin de présenter en détail ces étapes méthodologiques, la DITP met à votre disposition ce "Manuel méthodologie de l’approche comportementale à l’usage des décideurs publics".