Vous êtes ici

Nos actions

1357
Les services publics + sont aussi sur le territoire du Perche
24.06.19

Et de deux ! Après Béthune, c'est au tour du territoire du Perche de se lancer officiellement, mardi 25 juin, dans l'expérimentation "Les services publics +".

"C'est exactement ce dont on avait besoin et c'est ce qu'on attendait depuis longtemps" Voilà la phrase qui pourrait résumer les interventions des maires de Bretoncelles et de Rémalard-en-Perche, du président de la Communauté de communes Cœur du Perche et de la Préfète de l'Orne. Tous soutiennent activement cette expérimentation, qu'ils ont vu arriver comme la solution à l'errance de leurs administrés. "C'est important que les usagers trouvent dans leur commune le bouquet de service dont ils ont besoin, a insisté le maire de Bretoncelles, David Lambert. C'est aussi grâce à ça que nous sommes un territoire dynamique, c'est-à-dire un territoire où nous gagnons encore des habitants."

 

ÉLUS ET AGENTS MOBILISÉS

Élus et agents n'ont pas hésité à se lancer dans cette expérimentation. Sur ce territoire rural, l'enjeu de la proximité vient s'ajouter à la complexité des démarches, comme témoigne un usager, présent à la mairie de Bretoncelles : "Je n'ai pas le permis de conduire, ce qui rend tout plus compliqué. Là j'ai un problème avec le versement de mes allocations chômage et pourtant je peux venir ici, en mairie, pour qu'on m'aide à trouver une solution," explique-t-il. L’agent SP+ qui l’accompagne dans ses démarches pourra directement saisir Pôle emploi : "Si je n’ai pas moi-même la réponse, je vais envoyer ma demande sur notre réseau A+ (plateforme de mise en réseau des partenaires, ndlr), qui a 4 jours pour répondre", indique la jeune femme. Et ensuite, inutile pour l'usager de se déplacer : il peut téléphoner pour demander où en est le suivi de son dossier. "On remet de la proximité dans nos services", expliquent les agents SP+, tous volontaires.

 

UN SERVICE AMÉLIORÉ

À l'agence postale de Rémalard, également Maison de services au public (MSAP) et maintenant point de contact SP+, ce nouveau modèle, en plus de correspondre aux attentes des usagers, est aussi un soulagement : "On s'était aperçu que certaines personnes ne savaient pas se débrouiller avec un ordinateur. Il ne suffisait pas de mettre un poste à disposition pour qu'elles réussissent, raconte l'agent de la Poste, très engagée dans la démarche. On les aidait bien sûr, mais maintenant, grâce à SP+, on est mandaté pour créer des dossiers et faire les démarches avec eux. C'est sécurisant pour nous aussi." Autre facteur de satisfaction : les partenariats noués, qui, même si pour certains existaient déjà, se sont renforcés et permettent une meilleure prise en charge de l’usager. Si, sur place, la réussite de l'expérimentation ne fait aucun doute tant elle correspond aux attentes des usagers, reste à la faire connaître.

 

EN RESUMÉ, SP+ DANS LE PERCHE, C'EST :

- 6 mois d'expérimentation
- 19 agents SP+
- 8 points de contact, situés dans des structures déjà existantes : en mairie de Perche-en-Nocé, Berd’huis, Bretoncelles et Rémalard-en-Perche ; en maison de services au public (MSAP) : MSAP postale de Rémalard-en-Perche, MSAP communale de Mortagne-au-Perche, MSAP intercommunale de Val-au-Perche ; auprès des opérateurs sociaux : Agence mutualité sociale agricole (MSA) de Mortagne-au-Perche ; présence du "bus numérique 61" (accompagnement et formation gratuite au numérique des usagers volontaires, financé par le département de l'Orne et La Poste, animé par l'association La boîte aux lettres),  
- 16 partenaires locaux

 

1357