Vous êtes ici

Nos actions

964
Comment favoriser des actions publiques qui ont un impact positif et mesurable ? L’ANSA publie avec la collaboration de la DITP un guide pratique pour les acteurs publics
06.04.21

Chômage, inégalités scolaires, exclusion sociale, perte d’autonomie, comportements à risque… Comment favoriser des actions publiques qui ont un impact positif et mesurable ? Comment éviter celles qui n’ont pas d’effet, voire celles qui sont contre-productives ?

Laurianne Vagharchakian, Directrice de projets au sein de l’équipe sciences comportementales de la DITP a participé à la rédaction du guide de l’Agence nouvelle des solidarités actives (ANSA) « L’action publique éclairée par la preuve », un ouvrage destiné aux acteurs publics pour les aider à mieux identifier et mettre en œuvre des actions dont on peut mesurer les impacts et les effets.

 

Rédigé en étroite collaboration avec de nombreux partenaires publics dont France Stratégie, Santé Publique France et la direction interministérielle de la transformation publique, ce guide s’adresse aux décideurs et aux agents d’organismes publics. Il vise à répondre aux questions théoriques mais également pratiques relatives à l’utilisation et la mobilisation de la preuve dans la définition et la conduite des politiques publiques.

 

 Le guide est tiré d’une démarche collaborative entre plusieurs administrations, nous l’avons voulu le plus opérationnel possible. Il a été pensé comme un outil simple et pratique : c’est une aide pour tous les décideurs et agents publics qui cherchent à améliorer l’efficacité de leurs actions, Laurianne Vagharchakian, directice de projet à la DITP et co-rédactrice du guide.   

 

 

 

En savoir plus en regardant le replay de la webconférence organisée le 2 avril 2021 par France Stratégie et l'Agence nouvelle des solidarités actives (Ansa) : « une action publique éclairée par la preuve : comment identifier et mettre en œuvre ce qui fonctionne ? »

Au sein de la Direction interministérielle de la transformation publique (DITP), l’équipe des sciences comportementales s’attache à prendre en compte le facteur humain et la réalité des comportements des individus. L’objectif : identifier des solutions nouvelles pour permettre aux organismes publics de déployer plus efficacement les politiques publiques. Cette démarche part des pratiques réelles des usagers et des agents pour ensuite construire des solutions adaptées. Ces solutions sont ensuite testées et évaluées scientifiquement.

964