Vous êtes ici

Nos actions

3754
[#semaineIP] Retour sur la 5ème édition : l’âge de la maturité !
20.12.18
[#semaineIP] Retour sur la 5ème édition : l’âge de la maturité !

300 événements dans toute la France, 25 000 participants mêlant agents publics, citoyens, entreprises et associations : la Semaine de l’innovation publique 2018, qui s’est tenue du 19 au 25 novembre dernier, est un record. Mais au-delà de ces chiffres, cette 5ème édition a montré une administration résolument tournée vers l’avenir, qui révèle sa richesse et son inventivité pour transformer le service public, en le rendant plus inclusif et plus efficace, en mettant les agents au cœur de l’action !

Retour en vidéo sur cette semaine riche en enseignements qui a attient cette année l'âge de la maturité.
En attendant l'édition 2019, savourez ces 2 minutes d'images positives !

 

Dans son article « Public innovation maturity levels », l’expert canadien de l’innovation Joeri van den Steenhoven identifie les 4 « âges » qui caractérisent l’évolution de toute démarche d’innovation publique. L’innovation publique française a passé un cap ces derniers mois, et se situe désormais sur la 3ème marche de ce processus de long terme : l’âge de la maturité. Cette Semaine de l’innovation publique en est une belle illustration.

 

Une appropriation croissante sur le terrain

 

Les Afterlabs

Pour la première fois, mardi 20 novembre 2018, un même événement, l’AfterLab, a eu lieu en même temps et dans chaque région de France, pour marquer le lancement ou le développement de communautés régionales de la transformation publique. Si leurs projets sont multiples, tous ces agents des trois fonctions publiques (Etat, territoriale et hospitalière) partagent une vision de l’administration, plus proche, plus simple, centrée sur les besoins des usagers et encourageant la prise d’initiative de tous les agents publics. La direction interministérielle de la transformation publique (DITP) va désormais soutenir plus fortement ces communautés d’agents qui portent la transformation de l’action publique, qui échangent et s’entraident entre pairs. Ce soutien change également d’échelle avec la création du Campus de la transformation publique qui accompagne les équipes en charge de projets de transformation avec des parcours sur-mesure et des contenus de formation accessibles à tous en ligne.

Cette année a également vu grandir la Semaine de l’innovation publique dans les territoires : par exemple, 2 régions (Bretagne et Bourgogne Franche-Comté) et 2 départements (Pas-de-Calais et Nord) ont organisé leur propre semaine, fédérant chacun des dizaines d’événements sur ces quelques jours. Pour la région Bretagne par exemple, cette semaine a à la fois marqué le 1er anniversaire du laboratoire d’innovation régional, le Ti Lab, et aussi la naissance d’un collectif d’usagers, qui va contribuer au projet de dématérialisation de tous les dispositifs d’aide publique de la région : une idée à suivre ! Le cas du Ti Lab est significatif : en 1 an, il a mené 10 projets, qui ont rassemblé 3000 participants, dont 800 usagers impliqués dans la co-construction de nouvelles solutions d’intérêt général.

 

Innover au cœur du réacteur de l’administration

 

Les Afterlabs

Pour bien grandir, encore faut-il être ancré solidement sur ses bases. C’était un autre défi pour cette 5ème édition, en plaçant l’épicentre du mouvement au 20 avenue de Ségur (Paris 7ème), le « centre du gouvernement » où siègent les services du Premier ministre et la DITP. Au-delà du symbole, ce choix de lieu affirme le rôle central des agents publics pour porter le changement de l’administration.

Plusieurs événements ont ainsi permis d’embarquer largement les agents :

  • l’expérience immersive du « bureau du futur » permettait à chacun de se projeter dans ce que pourrait devenir son environnement de travail ;
  • l’exposition sur le futur des métiers publics interrogeait l’impact du numérique sur des métiers tels que gendarme, infirmier ou agent d’accueil, dans le sillage du rapport publié il y a quelques jours sur ce sujet.

 

L'expo sur la transformation numerique des métiers

Cette démarche inclusive était complétée par d’autres événements, plus disruptifs, pour continuer de porter l’innovation au cœur du secteur public. Le site de Ségur a ainsi accueilli, en 3 jours, quatre événements inédits pour l’administration française :

  • Un « FailCamp », où trois agents ont raconté des échecs vécus sur leurs projets, et comment ils en ont tiré des leçons pour rebondir ;
  • Un « Tribunal pour les générations futures » sur le thème « Faut-il laisser le progrès échapper à l’Etat ? » ;
  • Un atelier d’écriture « Bright mirror » pour imaginer des utopies positives sur le « fonctionnaire du futur ».
  • Une conférence internationale de l’OCDE « L’innovation dans l’administration : petits pas et bonds en avants » qui a réuni 200 délégués.

 

Ces évènements audacieux sont aussi un signe de cette maturité : on ne s’étonne (presque) plus aujourd’hui de voir un secrétaire général de préfecture participer à un « FailCamp », ou des hauts-fonctionnaires s’emparer du design pour améliorer leurs services publics…

 

Des suites concrètes

 

D’autres actions se sont déjà engagées suite à cette 5ème édition : les projets lauréats de deux appels à manifestations d’intérêt organisés par la DITP, annoncés lors de cette semaine, démarrent dès à présent pour mobiliser l’intelligence artificielle d’une part, et les sciences comportementales d’autre part, au service des politiques publiques.

Un autre sujet a été régulièrement évoqué lors de cette Semaine, celui de l’association des citoyens à la délivrance des services publics : si ce sujet n’est pas totalement nouveau, la DITP a justement engagé un travail pour évaluer les initiatives qui marchent en la matière pour proposer des avancées concrètes dans l’administration française.

Comme l’a écrit Thomas Cazenave dans son article dans le webzine Usbek & Rica il y a quelques semaines pour annoncer cette 5ème édition : « les méthodes innovantes de conception de l’action publique sortent aujourd’hui de la seule sphère de l’innovation publique pour être mises au service des grands enjeux de notre pays et de la transformation de l’action publique ».

C’est le défi qui est devant les innovateurs publics, le défi de la maturité. Et ils sont de plus en plus nombreux à pouvoir le relever ensemble !

 

La #semaineIP n'est pas finie ! Retrouvez des sujets d'actualité et échanges inspirant en vidéo à la demande

 

#SemaineIP : retrouvez les émissions en direct !

La direction interministérielle à la transformation publique et Acteurs publics TV ont proposé, du lundi 19 au vendredi 23 novembre 2018, des émissions quotidiennes en direct consacrées à la Semaine de l'innovation publique.
Installé avenue de Ségur, au cœur des services de l'Etat, le plateau TV a accueilli décideurs, experts et acteurs de l’innovation autour des enjeux numériques, RH, territoriaux… L’occasion d’esquisser des modèles prospectifs : quid de notre action publique demain ?

> Retrouvez ici les émissions « En direct de Ségur » réalisées par Acteurs Publics TV pendant la #SemaineIP

 

 

 

 

 

3754