Vous êtes ici

Home

1347
Le "hub" : un nouveau dispositif de soutien aux agents publics qui veulent faire bouger le service public
02.04.19

Parce que la transformation publique est une grande famille, la Direction interministérielle de la transformation publique a décidé de lancer un tout nouveau service au profit des agents publics engagés dans des projets de transformation sur une thématique donnée (innovation, transformation numérique, transition écologique et solidaire, sciences comportementales...) ou à l'échelle d'un territoire.

Le « hub des communautés de la transformation publique » voit le jour avec un objectif ambitieux : fédérer, à court terme, plus de 5 000 agents engagés ou non dans des communautés pour transformer et améliorer le service public, favoriser l'entraide entre pairs et faciliter le partage d'expérience.

Co-construit avec 30 agents publics qui animent des communautés dans la sphère publique, le hub se veut à la fois un espace en ligne pour connaître et rejoindre très facilement la ou les communauté(s) qui vous intéressent mais également vous permettre d'acquérir rapidement des ressources clés pour votre projet de transformation publique. La plateforme offre ainsi une vision la plus exhaustive possible des communautés à l’œuvre dans le champ de la transformation publique, permettant à tout agent d’être accompagné, conseillé ou de partager avec ses pairs autour de problématiques communes. Elle doit faciliter, pour chaque agent public intéressé, l'accès à la communauté qui correspond le mieux à son projet de transformation.

Le hub est aussi un dispositif de soutien, de formation et de conseil pour les agents qui créent ou animent des communautés de la transformation publique entendue au sens large. Il ambitionne de faire connaître plus largement l'offre communautaire et il doit aider à faire grandir les communautés publiques.

L’entraide entre pairs et le décloisonnement des administrations sont désormais des leviers indispensables de la réussite des projets de transformation publique. Thomas Cazenave, Délégué interministériel à la transformation publique

 

Annoncé à l’automne dernier lors de la 5ème édition de la semaine de l’innovation publique, le hub des communautés s’adresse à tous les agents publics, quelle que soit leur administration ou leur métier, qui partagent la volonté de faire bouger le service public. L'inscription au hub n'emporte pas automatiquement une inscription individuelle dans une communauté. Vous restez libre de rejoindre ou non une communauté. Le hub est d'abord et avant tout un outil pour faciliter la mise en oeuvre de votre projet de transformation en partageant des compétences et en favorisant l'entraide entre des équipes projets confrontées à des situations similaires aux vôtres.

 

Quel usage du hub pour les agents publics ?

Sur un sujet transversal comme l’innovation, des responsables de labs ministériels peuvent partager leur expérience avec des agents chargés de la qualité de service dans des collectivités, des préfectures ou des opérateurs. Le hub vient renforcer les possibilités offertes par des rencontres comme, par exemple, la dernière session de la communauté Futurs publics animée par la DITP en janvier dernier.

Il en va de même sur le management dans les hôpitaux, grâce à la communauté Hospitalents, ou sur l’innovation RH avec les communautés CISIRH.

Ces possibilités d’échange entre pairs, par des afterworks, des ateliers ou des petits déjeuners, se développent aussi en régions : à ce jour 7 régions ont des communautés actives pour permettre à tous les agents intéressés par la transformation publique de se retrouver, de se donner des idées ou des conseils sur leurs projets.

Le hub référence les communautés existantes et met en visibilité leur agenda et leur actualité pour améliorer l’accès à l’information des agents acteurs de la transformation publique dans les territoires concernés.

 

Derrière le point d'entrée unique du hub, les communautés et les agents sont les forces dynamiques de la transformation publique !

La direction interministérielle de la transformation publique va aider les agents qui portent ces communautés. Cela passe d’abord par une formation dès le mois de mai 2019, dans le cadre du Campus de la transformation, en partenariat avec le CNFPT et la DINSIC, pour renforcer les compétences de ces agents dans cette activité nouvelle pour l’administration.

Le soutien de la DITP passera ensuite par un accompagnement au long cours et du conseil pour les aider, selon les cas, à créer, faire grandir ou faire évoluer ces communautés. Mais derrière le point d'entrée unique que constitue désormais le hub, les communautés et les agents restent les premiers acteurs de la transformation publique. Plateforme collaborative permettant l'échange entre pairs, répertoire des projets et des compétences, il appartient d'abord à tous les animateurs, aux équipes engagées dans des projets et à tous ceux qui veulent diffuser la culture de la transformation. Rejoignez-le hub et la grande famille de la transfo publique : 2 clics pour s'inscrire ! Puis, partagez vos événements, vos pratiques et vos solutions !

 

Découvrir le hub

 

 

Au fait, c’est quoi une communauté ?

Les communautés ne sont pas une nouveauté. Ce qui a changé, c’est leur déploiement accéléré grâce à Internet, via les réseaux sociaux qui facilitent la mise en contact avec des personnes qui partagent un centre d’intérêt, une passion, des convictions.

Mais c’est quoi réllement une communauté ? C’est un ensemble d’individus qui partagent une ambition et des intérêts communs, fédéré autour d’un projet collectif, et qui dépasse le cadre organisationnel ou administratif habituel.

Dans l’administration, les communautés apportent l’entraide entre pairs en partageant les expériences sur des sujets similaires, en se donnant des conseils sur ce qui a marché ou pas, et le décloisonnement (les agents publics ont besoin de sortir de leurs silos, de s’ouvrir sur ce qui se fait ailleurs et pour s’inspirer des bonnes pratiques).

Les communautés créent aussi de la valeur RH, pour les compétences des agents. Par exemple, sur les 24 agents lauréats de l’appel à projets « Défis Cartes blanches », pour expérimenter des solutions à des problèmes publics sur le terrain, 18 d’entre eux sont passés par la communauté Futurs publics. Ils se sont peut-être formés aussi par ailleurs, mais on voit bien que cette communauté leur a permis d’évoluer dans leur identité professionnelle, d’oser prendre des risques.

 

1347