Vous êtes ici

Home

1713
Coachs de la DITP : un accompagnement sur-mesure
29.06.20

Aurélie Pentel et Thierry Vautrin sont coachs internes. Ils animent la communauté interministérielle des chefs de pôle de coaching et accompagnent actuellement la Direction Centrale de la Police Judiciaire (DCPJ) dans leur projet de réorganisation. Qu’est-ce que le coaching et pourquoi y faire appel ? Réponse avec les coachs.

 Comment définiriez-vous le coaching ? Qu’est-ce qui fait sa spécificité ?
Le coaching est une méthode d‘accompagnement, d’un individu ou d’un collectif, pour la réussite de leurs objectifs. Il permet une prise de conscience de ses ressources, le développement de son potentiel et de son savoir-faire. Il rend ainsi possible le passage d’une situation actuelle vers la situation désirée.
Plusieurs principes distinguent le coaching d’autres approches et encadrent déontologiquement l’intervention du coach, un professionnel formé et supervisé. Avant tout, cette démarche est orientée vers l’autonomie de la personne ou de l’équipe accompagnée. Il ne peut y avoir de coaching sans demande explicite formalisée dans un contrat entre le coach et le coaché ou une proposition d’intervention s’agissant d’un coaching collectif. Le coach ou l’équipe coachée est seul(e) capable de définir ses propres solutions, il (elle) est seul(e) compétent(e) et responsable du contenu : le coach, lui, est responsable du processus.  La stricte confidentialité est également une obligation forte.
S’il existe de nombreuses méthodes de coaching, elles partagent des outils et des matériaux communs parmi lesquels : la qualité de la relation, le questionnement, l’écoute, les émotions, les métaphores…
Pour tout savoir, pour quoi et comment y recourir, consultez le guide élaboré par la DGAFP.

Pour quoi et comment faire appel aux coachs ?
Généralement, le coaching est mobilisé lorsque des défis inédits, des situations nouvelles, interrogent la capacité à réussir avec les solutions habituelles (prise de poste, adapter son mode de management, de leadership, améliorer le fonctionnement du collectif de travail, être accompagné dans un projet, une réorganisation, réorientation stratégique, transition professionnelle…). La personne ou l’équipe a alors besoin de prendre du recul, de clarifier ce qui est important, de définir ses objectifs, d’élargir sa vision de son métier, d’expérimenter des solutions créatives, d’améliorer les interactions...    
Le coaching n’est pas le remède miracle et universel.  Avant de déclencher un coaching, il est important de se poser en amont les bonnes questions. Il faut vérifier que d’autres approches tels que la formation, le bilan professionnel, l’audit, la médiation, le mentorat ou encore le co-développement ne sont pas plus adaptés. Le coach pourra d’ailleurs lui-même aider à mieux appréhender la situation et préconiser une autre forme d’accompagnement.
Le recours au coaching est aujourd’hui facilité grâce au développement de pôles de coachs internes, au sein des ministères, et à la mise en place d’un « marché interministériel d’accompagnement managérial ». Concrètement, si vous pensez que le coaching répond à vos besoins et/ou si vous souhaitez échanger sur vos besoins, vous pouvez identifier l’interlocuteur dédié au sein de votre ministère sur la cartographie des pôles ministériels ou contacter les coachs de la DITP qui animent la communauté interministérielle des coachs et le marché interministériel (mam.ditp@modernisation.gouv.fr)

Si vous deviez résumer le coaching en 3 mots ?
Relier / relation
Créer / créativité
Oser / audace

En quoi la communauté est-elle importante selon vous ?
Nous nous appuyons beaucoup sur la communauté des responsables de pôles de coaching et y consacrons beaucoup d’attention pour deux raisons principales. D’abord parce que c’est un lieu de ressourcement, de renforcement et de solidarité. C’est un peu la symétrie de ce que nous souhaitons apporter à nos clients : la suspension du jugement permet l’expression d’une parole vraie. Chacun a quelque chose à partager et à apprendre. Nous croisons et mutualisons nos ressources et nos savoir-faire, quand cela est possible, au nom de valeurs et d’objectifs communs…
Ensuite, parce que c’est un espace de créativité : notre mode de travail collaboratif nous permet de tirer parti de notre diversité pour imaginer ensemble des solutions aux défis auxquels nous sommes confrontés. Récemment, nous avons dû mettre en place le marché interministériel dédié à l’accompagnement managérial. Et en ce moment, nous travaillons ensemble pour tirer les enseignements de la crise sanitaire du Covid19 et faire évoluer la culture managériale.

Les coachs ont accompagné la Direction centrale de la police judiciaire :

  •  sur la restructuration de l'Etat-major, avec SONIA FLIBLEUIL
  • et sur la création d'un service dédié au numérique, avec CHRISTINE DUFAU
1713