Vous êtes ici

S'inspirer pour transformer

4526
[Lauréats du concours Futurs Publics 2018] Quand l’innovation publique inspire !
22.03.18
[Lauréats du concours Futurs Publics 2018] Quand l’innovation publique inspire !

Réutilisation de bâtiments, cofinancement participatif, accessibilité, apprentissage, aide à la prise de décision. Des sujets variés, en adéquation avec les attentes et besoins des usagers, mais qui sont surtout les thématiques des 5 lauréats du concours Futurs Publics 2018 « L’innovation publique ça se voit ! », annoncés mardi 20 mars 2018 lors de La Cousinade. Le jury, composé de personnalités de l’écosystème de l’innovation, les a choisies pour leur pertinence, la clarté et l’originalité de leur présentation, et leur caractère inspirant pour les agents publics. Découvrez ces innovations et laissez-vous surprendre par ces administrations qui évoluent avec leur temps et au rythme de la société !

Mardi 20 mars 2018, ils étaient 150 agents publics à découvrir les innovations lauréates du Concours Futurs Publics 2018, annoncées lors de La Cousinade, le rendez-vous annuel de la communauté Futurs Publics, organisé par la direction interministérielle de la transformation publique (DITP).

Ouvert à tous les agents publics en janvier dernier, le pitch du concours était simple : réaliser une vidéo, une BD, un roman-photo, ou toute autre création visuelle de son choix, pour illustrer une innovation portée par son administration. Pour corser le tout, une règle originale : ni logo, ni nom de l’administration concernée. L’innovation doit parler d’elle-même !

 

 

Un jury séduit par des innovations porteuses de sens et d’utilité

Bandes dessinées, vidéo, animation, infographie. Cette année encore les candidats ont fait preuve de créativité pour sublimer leur projet d’innovation, un investissement supplémentaire pour des agents publics dont la création, le graphisme ne sont pas le métier de base. Voilà un premier constat des 5 membres du jury, qui s’étaient réunis, vendredi 16 mars 2018, pour découvrir les 20 innovations candidates.

De façon générale, les projets présentés étaient de grande qualité, illustrant des méthodes innovantes, et/ou des services publics novateurs. Cela révèle fortement le potentiel de l’administration à se réinventer et à s’ouvrir à son public pour concevoir des projets publics ou des stratégies d'action.

L’utilisation d’un bâtiment public inoccupé pour de l’hébergement temporaire de personnes sans-abri. Une plateforme de cofinancement entre collectivités pour des projets publics. Un service en ligne qui informe et géolocalise les établissements conformes aux normes d’accessibilité. Une plateforme d’apprentissage de l’histoire/géographie pour des élèves. Ou encore une application simple pour aider à la prise de décision. Autant d’innovations qui ont marqué le jury, sur le fond, la forme, et pour leur caractère inspirant.

 

Un jury à l’image de la «  grande famille » de l’innovation publique :

 

 

 Les innovations lauréates

 

Le Grand Prix :

 

C’Conforme, un service dématérialisé pour connaitre les établissements conformes aux normes d’accessibilité, côté usager, et  déclarer plus facilement la conformité de son établissement, côté professionnel
Par La direction départementale des territoires du Rhône 
 

 

 

 

« C’Conforme : une innovation exemplaire qui fait collaborer simplement administrations et entreprises  et assure la transparence de l’info auprès des usagers »
Nicolas Conso, président du jury.

 

C’Conforme est un outil d’accès aux données réglementaires concernant l’accessibilité aux établissements recevant du public  pour les personnes à mobilité réduite, notamment en situation de handicap. Actuellement, l’accès aux données est de la responsabilité partagée entre État et collectivités. Dans les faits, l’accès à l’information n’est pas simple (superposition des obligations réglementaires).

L’objectif de cette démarche est de mettre en place un accès unique et simplifié, via une application en ligne, avec géolocalisation des données. Le projet a été l’occasion de mettre en place une deuxième démarche : la dématérialisation de la déclaration. Ce projet a été réalisé dans le cadre d’Archipel, le laboratoire d’innovations de l’Etat en Auvergne-Rhône-Alpes. 

> En savoir plus sur le lab Archipel 

 

Les 4 autres lauréats du concours Futurs Publics 2018 :

 

Promash, le « tinder » qui permet aux élus de choisir les politiques publiques prioritaires
Par le conseil départemental du Calvados

 

 

« Ce projet illustre la manière dont le numérique peut permettre de réduire la complexité, de façon ludique et attractive, mais pas de façon simpliste ! »
Kevin André, membre du jury.

 

PROMASH est une application qui a pour objectif d’aider à prioriser des projets, des actions de politique publique à mettre en œuvre. La première utilisation a été faite auprès des élus du département. Concrètement, depuis leur tablette ou leur smartphone, les élus se rendent sur l’application où un choix entre deux politiques publiques leur est proposé. Toute complexité liée aux moyens nécessaires est volontairement gommée.

Chacun choisit donc celle qui a sa préférence et immédiatement après, la politique qui vient d’être sélectionnée est mise en concurrence avec une autre. Là encore l’élu doit choisir celle qui lui semble la plus importante entre les deux. Tous les projets sont ainsi scannés par les élus. Au final, les votes sont comptabilisés et les élus peuvent voir ce qui leur parait à tous être prioritaire.

 

Objectif zéro sans-abris : projet « occupation temporaire de bâtiments publics vacants » 
par la secrétariat général aux affaires régionales de la préfecture de PACA

> Découvrir le projet (pdf) mars 2018

 

«  Occupation temporaire de bâtiments publics vacants : un projet qui allie utilité sociale, créativité collective et empowerment des citoyens sur leur quartier !  »

Anne Callesen, membre du jury

 

Il existe aujourd’hui beaucoup de bâtis temporairement inoccupés dans les centre-villes, qui engendrent pour les propriétaires des frais de gardiennage et une perte nette de la valeur de leur actif. Partant de ce constat, un travail a été mené pour rapprocher le besoin d’hébergement de personnes sans-abri, les propriétés publiques inoccupées et la possibilité d’animer et de valoriser des quartiers et des territoires. Ce rapprochement a donné lieu au projet d’occupation temporaire d’un immeuble de 3600 m² situé dans le 1er arrondissement de Marseille, dont l’Etat est propriétaire et qui est en cours de cession à la ville de Marseille.

L’objectif du projet : créer un lieu hybride, ouvert à tous, tout le temps, à la fois connecté à son environnement immédiat et capable de rayonner au niveau national et international. Ce lieu développera trois types d’activités : l’hébergement et le logement de personnes sans abri ; la mise à disposition d’espaces de travail pour des associations et entreprises qui démarrent ; et la mise place d’activités culturelles, animation restauration.

Réplicable sur d’autres friches urbaines, à Marseille ou ailleurs, ce projet a été conçu dans le cadre du Lab Zéro, le laboratoire d’innovation publique de la préfecture de région PACA, avec de nombreux partenaires dont France Domaine, et trois associations qui vont gérer cet espace dans quelques mois : Yes We Camp, Plateau urbain et le groupe SOS solidarités.

> En savoir plus sur Le Lab Zéro 

 

Cupidons : rapprocher des collectivités autour d’un même besoin pour mutualiser l’achat et la conception de solution 
Par le Syndicat intercommunal  des collectivités informatisées Alpes Méditerranée (SICTIAM)

 

 

«  Cupidon – une innovation collaborative intelligente et «  smart », car elle permet de réaliser des projets utiles aux territoires, faisant de l’investissement collective et réduisant les dépenses publiques »
Marco Daglio, membres du jury.

 

Cupidons est une plateforme de cofinancement participatif créée par une structure publique (le SICTIAM) pour les collectivités. Cupidons a pour mission de structurer la mutualisation des deniers et des compétences publics pour favoriser l’émergence d’innovations dans les hameaux, villages, villes, intercommunalités et métropoles française. Le principe est simple : une collectivité a une idée, mais manque de financement et/ou de compétence et de temps pour la réaliser.

Cupidons va alors l’aider à rédiger et à promouvoir son idée pour trouver d’autres collectivités ayant le même besoin. Cupidons coordonne alors ensuite la mise en relation et la création de la solution mutualisée par x collectivités. Le coût de l’innovation étant divisé par le nombre de collectivités participantes, ceci permet aux collectivités de taille moyenne ou petite de bénéficier d’innovations au départ couteuse sur leurs territoires. Pour être éligible sur Cupidons, le projet doit donc être réplicable et mutualisable. 

> En savoir plus sur Cupidons 

 

CAPELINE, une plateforme de ressources pédagogiques pour élèves et parents sur l’histoire/géographie 
Par l’association des professeurs d’histoire et de géographie de l’océan Indien

 

 

«  CAPELINE est une plateforme web ludique et innovante au service des élèves facilitant l’apprentissage des enseignements du secondaire »
Elisabeth Chaudière, membre du jury.

 

CAPELINE (Centre d’accompagnement pédagogique en ligne et d’innovation éducative) est une plateforme qui mutualise et valorise les productions pédagogiques de l’ensemble des professeurs d’histoire et de géographie de l’académie de la Réunion, du primaire jusqu’à l’enseignement supérieur.

CAPELINE met à disposition des ressources en ligne (cours, cartothèques par niveau, exercices en ligne automatisés),  avec un niveau pour les élèves DYS - (dyslexie, dysgraphie…), des vidéothèques, ludothèques, méthodes, études de cas, etc. 

4526