Vous êtes ici

S'inspirer pour transformer

6308
Laboratoires d’innovation territoriale : des projets innovants émergent des régions
14.11.16
Laboratoires d’innovation territoriale : des projets innovants émergent des régions

Comment repenser et adapter l’administration suite à la réforme territoriale de l’Etat de juillet 2014, si ce n’est en s’appuyant sur des méthodes innovantes ? Dans le cadre du programme d’investissements d’avenir (PIA), l’appel à projets Laboratoires d’innovation territoriale, clos fin septembre, met en exergue la créativité et les compétences des agents de l’administration territoriale. Les lauréats seront annoncés ce vendredi 18 novembre par Jean-Vincent Placé, secrétaire d'Etat à la Réforme de l'Etat et à la Simplification, à l'issue d'une table ronde sur les laboratoires d'innovation publique, dans le cadre de la Semaine de l'innovation publique, à la Gaîté lyrique (Paris).

17 projets déposés par les régions

Ils sont le fruit de 6 mois de réflexion intense au sein des services déconcentrés : 17 projets de laboratoires d’innovation territoriale ont été déposés le 28 septembre dernier, à l’issue de l’appel à projets lancé par Jean-Vincent Placé, secrétaire d’Etat chargé de la Réforme de l’Etat et de la Simplification, au titre du programme d’investissements d’avenir (PIA).  

La lecture des dossiers montre la forte implication des équipes porteuses de ces projets qui cassent les codes habituels de travail des administrations, et incitent à des partenariats larges pour créer ces « labs ».

Un projet propose par exemple de créer un tiers-lieu afin de faire travailler ensemble plusieurs administrations qui se côtoient  sans réellement échanger. D’autres projets consistent à investir des tiers-lieux existants ou des incubateurs où des collectifs d’agents pourront utiliser de nouvelles méthodes pour mettre en œuvre les politiques publiques dans la région. De nombreuses thématiques sont couvertes par ces projets : l’économie sociale et solidaire, l’inclusion numérique, l’ouverture et la réutilisation des données publiques, le fonctionnement interne des administrations…
 

6 mois de préparation, accompagnés par le SGMAP


Les porteurs de projets en visite au Lab255 du SGMAP, le 7 juillet 2016

Pour définir leur projet, les agents ont pu compter sur l’appui du SGMAP. Fin mai 2016, un « project camp » associant échanges entre pairs et ateliers de co-construction a permis aux participants d’appréhender le concept de laboratoire d’innovation territoriale, d’en cerner les enjeux et d’amorcer leur propre réflexion.

Au cours de deux sessions de découverte, début juillet, les agents ont ensuite été confrontés à la réalité d’un lab et des méthodes d’innovation. Au Lab255, la salle de créativité du SGMAP, puis à SuperPublic, tiers lieu dédié à l’innovation publique, ils ont échangé avec La 27e Région et l’équipe du lab de Pôle emploi. La dernière journée a été consacrée à une présentation du lab du Conseil départemental du Val d’Oise et à une rencontre avec les équipes d’Etalab et des startups d’Etat, à la DINSIC, la direction du SGMAP en charge du numérique et du système d’information et de communication de l’Etat.
 

Quels projets seront retenus ?

Comme pour chaque appel à projets relevant du programme d’investissements d’avenir, un jury d’experts indépendants analyse en détails les projets candidats. Il soumettra son avis au comité de pilotage du PIA composé de représentants des ministères et du commissariat général à l’investissement (CGI), qui désignera alors les lauréats. Les projets retenus seront dévoilés par le secrétaire d’Etat à la réforme de l’Etat et à la simplification, le 18 novembre à la Gaîté lyrique, à l’occasion de la 3e édition de la Semaine de l’innovation publique.

Chaque lauréat bénéficiera d’un co-financement de son projet (dans la limite de 250 000€) et d’un accompagnement de la part du SGMAP tout au long de la phase d’amorçage du projet, soit 18 mois en moyenne.

 

Participez à la table ronde Les laboratoires d’innovation publique

Organisations émergentes, les laboratoires d’innovation publique essaiment à travers le monde. Collectivités territoriales, opérateurs, ministères, ils sont de plus en plus nombreux à se doter d’une structure dédiée à l’innovation. Quelles formes empruntent ces laboratoires ? Quels objectifs poursuivent-ils ? Quelles sont leurs missions ? En quoi concourent-ils à moderniser l’action publique ? Pour répondre à ces questions, le SGMAP organise une table ronde vendredi 18 novembre (14-16h), à la Gaîté lyrique, à Paris, dans le cadre de la Semaine de l'innovation publique, avec :

-    Xavier Troussard, directeur du Policy Lab de la Commission européenne
-    Gianncarlo Duran, directeur adjoint du Laboratoire du gouvernement du Chili
-    Beatrice Andrews, manager au Policy Lab du gouvernement britannique
-    Guy Kaufmann, directeur général des services du Conseil départemental du Val d’Oise.

Les lauréats de l'appel à projets Laboratoires d'innovation territoriale seront annoncés à l'issue de cette table ronde par Jean-Vincent Placé.

> Plus d'infos sur la table ronde

> Tous les évènements de la Fabrique de l'innovation, à la Gaîté lyrique
> Tous les évènements de la Semaine de l'innovation publique, dans toute la France

 

6308