Vous êtes ici

Les services publics se simplifient et innovent

16699
Réseaux sociaux d’entreprise : les ministères développent des usages innovants
05.11.14
RSE

Plusieurs ministères ont travaillé de concert pour réfléchir au développement et aux usages futurs des réseaux sociaux d’entreprise au sein des administrations. Que peuvent-ils apporter ? En quoi enrichissent-ils le travail collaboratif ? Comment peuvent-ils faciliter le travail des agents au quotidien ? Les réponses, issues de plusieurs mois de travaux.

Développer les réseaux sociaux d’entreprise dans les administrations

De janvier à juin 2014, plusieurs ministères ont réfléchi à la meilleure façon d’importer et de développer dans les administrations une nouvelle méthode de travail collaboratif : les réseaux sociaux d’entreprise (RSE). En plein essor dans le secteur privé ces dernières années – les trois quarts des entreprises du CAC 40 en sont équipées – cette méthode s’inscrit pleinement dans un contexte général de décloisonnement des services et une tendance forte au management collaboratif.

Plusieurs réseaux sociaux internes ont déjà vu le jour au sein d’administrations, à l’image de wiFiP, mis en place fin 2013 à la direction générale des finances publiques, ou la plateforme « Diplomatie », lancée en juillet dernier par le ministère des Affaires étrangères et récompensée par le Prix du manager public 2014.

Piloté par le secrétariat général pour la modernisation de l’action publique (SGMAP) et la direction générale des finances publiques (DGFiP), le groupe de travail  interministériel s’intègre dans le cadre de la communauté « Futurs Publics » des praticiens de l’innovation publique.

 

Une approche centrée sur les usages

Conception, déploiement et animation… Le groupe de travail a exploré toutes les phases d’un projet de RSE, à travers le prisme des usages, et des bénéfices apportés aux agents au quotidien. La réflexion a ainsi porté, par exemple, sur la manière dont les RSE peuvent améliorer la gestion de documents et la constitution de bases de connaissances, faciliter les circuits d’information et de décision, ou encore permettre d’homogénéiser les réponses faites aux usagers.

 

Les réseaux sociaux d’entreprise à la Semaine de l’innovation publique, le 14 nov 2014

Participez à la conférence L’émergence des réseaux sociaux d’entreprise : une révolution pour l’administration et ses agents ? Visions croisées de ministères
Au CENTQUATRE-PARIS, le vendredi 14 novembre 2014, 11h20-12h45
> Plus d'infos sur la Semaine de l’innovation publique

 

Cinq axes d’action pour développer les usages des RSE au sein de l’administration

Les travaux ont abouti à l’élaboration de recommandations opérationnelles adressées aux administrations intéressées. Ces recommandations sont de portée ministérielle mais aussi interministérielle, car il apparaît nécessaire d’optimiser et de favoriser le partage des outils, des expériences et des expertises entre les organismes publics.

Les propositions s’articulent autour de cinq axes d’action concrets (extrait) :

  1. Créer un observatoire des pratiques collaboratives dans le secteur public
  2. S’appuyer sur les RSE pour détecter les compétences des agents
  3. Développer les usages collaboratifs via les plateformes collaboratives
  4. Former les managers aux pratiques collaboratives via les RSE
  5. Reconnaître le métier de community manager et prendre en compte les dimensions de collaboration et de partage dans les fiches de poste des agents

 

> Télécharger les 60 propositions (pdf)

 

Une méthode de travail collaborative

Les recommandations ont été élaborées de manière collaborative par les responsables des réseaux professionnels des ministères. Une dizaine d’administrations et de ministères ont participé à la démarche comme les ministères économiques et financiers, les Affaires étrangères, l’Education nationale, la Défense, ou encore la direction générale de l’aviation civile… La coconstruction des recommandations s’est faite notamment via la « Fabrique de solutions » du site faire-simple.gouv.fr.

L’enjeu des prochains mois est d’opérationnaliser ces travaux par des séries d’expérimentations portées par les ministères. Les ministères peuvent également contribuer à l' Observatoire de l’innovation dans le secteur public (OPSI), le réseau social des innovateurs internationaux créé par l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE).
La semaine de l’innovation publique, organisée du 12 au 16 novembre, sera également l’occasion de présenter et valoriser les initiatives les plus remarquables.
 

> Télécharger la synthèse des travaux (pdf)

Le réseau social d’entreprise, un outil de travail 2.0

Un réseau social d’entreprise (RSE) - ou sa déclinaison, le réseau social d’administration - est une plateforme en ligne interne à l’organisation, réunissant un ensemble de collaborateurs, chacun identifié par un profil personnel. Cet outil de communication et de travail transversal leur permet notamment d’échanger des données, des documents, des idées, mais aussi de travailler en équipe, en instantané ou en différé.

 

Dans le même dossier :

> Réseaux sociaux d’entreprise : rencontre avec Lionel Ploquin (DGFiP)

< Revenir à la Une du dossier

16699