Vous êtes ici

Les services publics se simplifient et innovent

13526
Nudge Challenge Climat : les dix « coups de pouce » lauréats
09.12.15

Lutter contre le gaspillage alimentaire dans les restaurants universitaires, limiter la consommation de papier toilette, économiser l'énergie... Voici quelques-uns des thèmes sur lesquels ont planché plus de 500 étudiants d'écoles françaises et étrangères participant au Nudge Challenge Climat. Leur mission : imaginer des « nudges verts », ces petits coups de pouce destinés à encourager en douceur des comportements écoresponsables. Les dix projets lauréats, sélectionnés par le jury et le public, ont été dévoilés à Paris ce mercredi 9 décembre 2015, dans le cadre de la COP21. Un événement organisé par le secrétariat général pour la modernisation de l'action publique (SGMAP), l'association Nudge France et l'institut BVA, en partenariat avec le ministère de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie et Place to B.

Approche innovante fondée sur les apports de  l’économie comportementale, le nudge joue un rôle croissant dans la définition des politiques publiques, en France comme à l’étranger (lire Le nudge : un nouvel outil au service de l’action publique).

Cette démarche offre une formidable opportunité sur des questions liées à l’environnement, car malgré une prise de conscience grandissante de nos concitoyens, les bonnes volontés peinent à se transcrire en actes. En cause différents freins, notamment de natures matérielle, financière et psychologique, qu’un « coup de pouce » peut contribuer à lever.

En cette année dédiée au climat, le SGMAP, l’association Nudge France et l'institut BVA ont souhaité associer à la réflexion la société civile, en particulier les jeunes générations, à travers un concours international inédit ouvert aux étudiants : le Nudge Challenge Climat.

Imaginer des nudges verts

Le défi : inventer des « nudges verts », destinés à encourager les comportements ayant un impact positif sur le climat. Comment inciter les citoyens, par de petits coups de pouce, à consommer moins d’eau, moins d’énergie ? A générer moins de déchets ou à mieux les trier ? A polluer moins ?

Chaque équipe avait plusieurs semaines pour définir son projet, mener ses observations, imaginer un nudge vert, et le présenter sous la forme d’une vidéo de 4 minutes.

Créativité, méthode, efficacité

Parmi les 92 vidéos participantes, issues de 7 pays, 10 projets ont été récompensés par le jury, composé d'experts du nudge, et le grand public. Le jury a salué la qualité des nudges proposés, mais aussi la qualité de la réflexion, de la méthodologie, et enfin de l'investissement des étudiants.

« Les projets que nous avons choisi de récompenser ont retenu notre attention pour leur créativité, la rigueur de la méthode, le respect des principes du nudge, le faible coût de mise en oeuvre et l’efficacité potentielle du nudge proposé, précise le jury. L'investissment dont ont fait preuve les étudiants transcrit à la fois leur engagement face à une cause noble comme le réchauffement climatique, mais aussi une véritable adhésion à la démarche du nudge. Celle-ci, si on veut la résumer très sommairement, consiste à être à la fois rigoureux et astucieux. C’est ainsi qu’on peut également caractériser cette jeunesse récompensée aujourd’hui. »

 

Découvrez les 10 projets lauréats.

 

Les résultats du Nudge Challenge Climat en bref
 

100
équipes inscrites

92
vidéos publiées

11 704
« j'aime » sur Facebook

10
projets lauréats

 

7
pays représentés

 

 

       

Canada
Corée
États-Unis
France
Pays-Bas
Royaume-Uni
Singapour

 

 

                       

10
thèmes traités

 

 

 

       

Transports
Consommation de nourriture locale
Propreté
Economie d’énergie
Optimisation des déplacements
Réduction du gaspillage alimentaire
Réduction de la consommation de viande
Réduction des déchets
Economie d’eau
Tri des déchets

 

 

Les 10 projets lauréats
 

[GRAND PRIX DU JURY] Food Waste Scoreboard

Principe du nudge : Réduire le gaspillage alimentaire dans les restaurants universitaires grâce à un jeu collectif, avec récompense à la clé
Nom de l’équipe : Nudge in a teacup
Membres de l’équipe : Aaryana Malik, Dhivya Thandanghorai, Eliza Stephenson, Inaara Hall, Maddie Dean, Marina Luccioni
École : St. Paul’s Girls’ School, Londres
Pays : Royaume-Uni

En résumé

Le restaurant universitaire de Saint Paul’s Girls’ School, à Londres, n’échappe pas au gaspillage alimentaire : 70 kg de nourriture sont jetés en moyenne chaque jour, soit 12 800 kg par an. Comment y remédier ? L’équipe propose d’ajouter une dimension ludique aux repas en assignant des objectifs collectifs chiffrés. Les résultats de la veille sont affichés quotidiennement sur un panneau, dans la queue du restaurant, afin de rappeler à toutes, juste avant de se servir, de ne pas avoir les yeux plus gros que le ventre. Avec à la clé en cas de réussite, le dessert du chef ! Les déchets se sont limités à 50 kg par jour en moyenne, sur une semaine ? Gâteau au chocolat pour tout le monde la semaine suivante ! La récompense est graduée en fonction du résultat : 48,5 kg = de la glace, 47 kg = des cookies, 44 kg = du crumble… De quoi motiver les plus gourmandes !

L’avis du jury

Sur le fond, divers leviers comportementaux sont simplement mais intelligemment associés : norme sociale, émulation par le jeu, gratification. En bonus, la vidéo est particulièrement réussie. »

 

 

[COUP DE CŒUR DU JURY] Bread Masters

Principe du nudge : Lutter contre le gaspillage de pain dans les cantines en transformant les bacs à pain
Nom de l’équipe : Bread Busters
Membres de l’équipe : Cécile Bedu, Marie-Amélie Charpentier, Wei Deng, Cécile Dudognon, Guillaume Galli, Henintsoa Ravonison
École : Skema Business School (Paris)
Pays : France
 

En résumé

S’il est un aliment au cœur de la problématique du gaspillage alimentaire dans les restaurants scolaires et universitaires, c’est bien le pain. D’après l’étude quantitative réalisée par l’équipe, 1 personne sur 2 en laisse sur son plateau à la fin du repas. Or la production de ce pain non consommé a un réel impact sur le réchauffement climatique. L’idée ? Augmenter la distance psychologique entre le consommateur et le pain. En pratique, il s’agirait de modifier les bacs à pain dans lesquels se servent les élèves, en ajoutant un couvercle opaque et des pinces pour saisir son morceau de pain. Ce qui était précédemment un geste quasi instinctif se trouve désormais complexifié et suppose même un effort, en plusieurs étapes. L’expérimentation conduite au sein de la cantine de la Skema Business School a d’ores et déjà donné des résultats significatifs, avec une baisse de 15% de la quantité de pain jeté.

L’avis du jury

L’aménagement de l’environnement constitue souvent en excellent levier en matière de nudge pour les thématiques alimentaires. Cette idée est de surcroît particulièrement simple à mettre en place et peu coûteuse. »

 

 

[PRIX « RÉDUCTION DES DÉCHETS »] Toilet Paper Ruler

Principe du nudge : Diminuer la consommation de papier toilette en la mesurant de façon décalée
Nom de l’équipe : The Brain Hackers
Membres de l’équipe : Mariam Chammat, Camille Rozier, Albert Moukheiber, Karim Ndiaye, Margot Morgiève, Céline Gehamy, Nathalie George, Stéphanie Dubal
École : Institut du Cerveau et de la Moelle épinière (Paris)
Pays : France

En résumé

A chaque visite aux WC, un individu consommerait en moyenne 8,6 feuilles de papier toilette, soit 20 805 par an ! Avec un impact non négligeable sur la déforestation. En la matière, difficile d’avoir des repères. Alors l’équipe propose d’apposer au mur, sous le dérouleur, un mètre matérialisant les quantités de papier utilisées, jalonné de messages décalés du type : « C’est parti ! », « Vous pouvez continuer », « Il vous en faut encore ? », « Ça fait beaucoup ! », « Sérieusement ?!! ». De quoi inviter avec le sourire à une consommation raisonnée !

L’avis du jury

Par rapport à d’autres réflexions sur le même sujet, celle-ci a l’avantage d’être mise en place facilement. »

 

 

[PRIX « ÉCONOMIE D’ÉNERGIE »] Licence to Fill / StickUp

Principe du nudge : Réduire la consommation d’eau et d’énergie des bouilloires grâce à des autocollants
Nom de l’équipe : KitKettle
Membres de l’équipe : Audrey Blandin, Antoinette Kneuss, Alexia Noguera, Astrid Olleris, Marie Rambaud, Kevin Yassine
École : AgroParisTech
Pays : France

En résumé

Un constat au départ : les bouilloires ont envahi le monde ! Et bien souvent, on fait chauffer plus d’eau que nécessaire, d’où un gaspillage d’eau et une surconsommation d’énergie. Pour remédier à cela dans le cadre d’un usage individuel, l’équipe KitKettle a conçu un autocollant à apposer sur sa bouilloire : il se superpose à l’indicateur de niveau d’eau généralement déjà présent et matérialise de manière simple et visuelle les doses correspondant à une tasse et un mug standards. La bouilloire ainsi moins remplie, l’eau chauffe plus vite, avec économie d’énergie à la clé.

L’avis du jury

Le concept est très efficace et a de surcroît été accompagné d’une démarche de prototypage. Un partenariat avec des fabricants de bouilloire désireux d’affirmer leur engagement RSE s’impose quasiment comme une évidence ! »

 

 

[PRIX « RÉDUCTION DES GAZ À EFFET DE SERRE »] Bik'Cup

Principe du nudge : Favoriser l’utilisation du vélo grâce à une compétition sur smartphone
Nom de l’équipe : The City Bikers
École : AgroParisTech
Pays : France

En résumé

Comment convertir davantage d’habitants des grandes agglomérations aux bienfaits du vélo ou, plus modestement, inciter ceux qui le sont déjà à pédaler encore plus ? Les City Bikers ont imaginé une application transformant nos coups de pédales en un jeu collectif. Le cycliste n’est désormais plus seul sur sa selle. En utilisant les vélos d’un réseau urbain type Vélib, il partagera en ligne ses parcours et performances kilométriques avec une communauté d’amis. Les déplacements deviennent une joyeuse compétition où le sentiment de participer au bien-être commun s’accompagne d’une gratification individuelle symbolique.

L’avis du jury

L’émulation par le jeu est un ressort classique du nudge. Le procédé a des vertus avérées en termes de motivation individuelle et collective. Le recours aux communautés virtuelles est particulièrement adapté s’agissant de jeunes urbains. »

 

 

[PRIX « MÉTHODOLOGIE »] About Coffee lids

Principe du nudge : Limiter l’utilisation de couvercles sur les gobelets jetables
Nom de l’équipe : Commerce Group 24 L0201
Membres de l’équipe : Bonnie Dalaroy, Claire Yu, Kafai Wong, Madison Harry, Matthew Lau
École : Rotman School of Management, University of Toronto
Pays : Canada

En résumé

Inscrit depuis longtemps dans le quotidien des Nord-Américains, le café à emporter fait de plus en plus partie de nos usages. Se pose alors la question des déchets considérables engendrés par l’utilisation de gobelets jetables, et en particulier de couvercles en plastique. A-t-on systématiquement besoin de ces derniers… surtout quand on consomme sur place ? Afin de lutter contre les automatismes, des étudiants de Toronto suggèrent deux pistes. Lorsque les couvercles sont en libre service, l’idée est de les éloigner du stand où sont présentés le sucre et la crème, et de les placer à l’écart, par exemple à la sortie de la boutique pour ceux qui emportent leur café à l’extérieur. Le deuxième nudge, plus facile à mettre en place, consiste simplement à apposer un autocollant dissuadant les clients de prendre un couvercle s’ils n’en ont pas réellement besoin, et rappelant les déchets générés par ces petits cercles de plastique. On sort ainsi d’un comportement quasi pavlovien pour aller vers un acte conscient dont l’impact environnemental est explicité.

L’avis du jury

Le nudge suppose évidemment de la créativité. Mais celle-ci doit être adossée à une démarche rigoureuse. En amont, l’observation des comportements doit ainsi être suffisamment fine pour identifier concrètement les biais cognitifs sur lesquels jouer. En aval, une expérimentation poussée doit permettre de confronter la théorie au réel. La démonstration faite par l’équipe a été particulièrement efficace du point de vue méthodologique, ceci alors que le format court des vidéos ne s’y prêtait pas nécessairement. »

 

 

[PRIX DU PUBLIC*] Papier toilette bicolore

* Projet ayant reçu le plus de « j’aime » sur Facebook

Principe du nudge : Diminuer la consommation de papier toilette grâce à des feuilles de couleur
Nom de l’équipe : Mc Nudgets
École : Montpellier Business School
Pays : France

En résumé

Selon l’institut de recherche environnementale Worldwatch, 3,2 arbres sont abattus chaque seconde pour produire du papier toilette, source majeure de déforestation. Comment inciter les individus à consomm er la juste quantité ? L’équipe de la Montpellier Business School propose un nudge visuel, directement intégré au rouleau : alterner la couleur du papier toilette, toutes les 3 feuilles, afin de marquer une rupture et rappeler la quantité suffisante. Une bande de 3 feuilles de même couleur pour la petite commission, deux bandes de 2 couleurs pour un usage plus exigeant. Pas besoin de calculer, ni même de réfléchir, il n’y a plus qu’à suivre le code couleur.

L’avis du jury

On ne peut souhaiter qu’une chose : que le nudge proposé se propage aussi bien que la vidéo ! »

 

 

[PRIX DU BUZZ*] Stick’n Flush

* Projet le plus vu sur Facebook

Principe du nudge : Diminuer la consommation d’eau dans les toilettes avec un simple jeu de question-réponse
Nom de l’équipe : Market’Sphere
École : IAE Toulouse
Pays : France

En résumé

Une chasse d’eau à double poussoir permet d’économiser 50% d’eau… à condition de presser le petit bouton. Pour inciter à son usage, l’équipe toulousaine a conçu un nudge sous forme d’autocollants à apposer sur les toilettes publiques. Une question très simple est collée au-dessus de la chasse d’eau, du type « Quelle est la capitale de la France ? » ou « 2+2 = ? ». Et bien sûr la bonne réponse figure sur le petit bouton ! Poussé par son goût du jeu et la volonté d’avoir tout bon, l’utilisateur adopte naturellement le geste le plus écologique.

L’avis du jury

Encore une idée simple, peu coûteuse et efficace. La créativité de chacun peut être mise à contribution pour trouver des questions/jeux et promouvoir le projet de manière virale. Les lieux publics sont un terrain idéal d’expérimentation. »

 

 

[PRIX PLACE TO B DU RÉCIT] Découpez selon les pointillés

Principe du nudge : Diminuer la consommation de papier toilette grâce à des traits de coupe
Nom de l’équipe : Nutse
Membres de l’équipe : Julie Bousquet, Cécile Canouet, Maxime Cremel, Robin Cunchillos, François Edison, Alice Hébrard, Sarah Lacroix, Romain Ledoux, Manon Portier, Benjamin Prissé
École : Toulouse School of Economics
Pays : France

En résumé

Les étudiants de la Toulouse School of Economics proposent une autre piste pour limiter notre consommation de papier toilette : dessiner toutes les trois feuilles des traits de coupe en pointillés, associés à un pictogramme de ciseaux comme sur les coupons réponses. L’utilisateur est ainsi incité, de  manière discrète, à découper à cet endroit et à ne pas dérouler plus que nécessaire, pour son bénéfice financier et celui de la planète.

L’avis du jury

L’équipe a abordé le sujet en associant rigueur méthodologique et humour. Leur vidéo est un exemple réussi de « storytelling » (récit), un procédé qui aide à faire passer le message souhaité. Les étudiants se mettent en scène dans un vrai-faux micro-trottoir, interrogés sur leurs usages du papier toilette. Les personnages archétypaux (l’adepte du bio, la rentière bien-pensante, l’étudiante débrouillarde à petit budget…) reflètent finalement des comportements pas aussi caricaturaux qu’on pourrait le penser. »

 

 

[PRIX PLACE TO B DU NUDGE DÉCALÉ] Save the energy

Principe du nudge : Inciter à éteindre les lumières grâce à un nudge musical
Nom de l’équipe : TeamGD
École : Ulsan National Institute of Science and Technology
Pays : Corée

En résumé

Cette vidéo coréenne ne décrit pas un nudge, elle est un nudge ! L’équipe a réalisé un clip, sur un fond musical dynamique, où les étudiants s’amusent à éteindre les lumières en rythme, en tapant des mains pour faire écho au son de l’interrupteur, alliant parfois au geste une petite chorégraphie. Après avoir visionné cette vidéo, l’individu se remémorera le rythme et les claquements de mains entêtants du clip au moment de quitter une pièce, et ne résistera pas à l’envie d’appuyer sur l’interrupteur. L’extinction des lumières devient un jeu !

L’avis du jury

Le clip joue sur l’effet de répétition, pour s’ancrer dans les mémoires. Avec une bonne dose de bonne humeur ! »

 

> Consulter notre dossier de presse
> Lire aussi Le nudge : un nouvel outil au service de l’action publique

13526