Vous êtes ici

Les services publics se simplifient et innovent

10205
Innovation participative : rencontre avec Muriel Garcia et Jérôme Introvigne
08.09.14
Muriel Garcia et Jérôme Introvigne

Ministères et entreprises collaborent actuellement pour renforcer l’innovation participative au sein des ministères. Rencontre avec deux participants à la démarche : Muriel Garcia, du groupe La Poste et présidente d’Innov’acteurs, l’association pour le développement de l’innovation participative, et Jérôme Introvigne, responsable de l’innovation du groupe Poult.

Quel est selon vous l’enjeu de l’innovation participative ?

MURIEL GARCIA : L’innovation participative est une démarche de management structurée visant à stimuler et à faciliter l’émission, la mise en œuvre et la diffusion d’idées par l’ensemble du personnel. Elle évolue aujourd’hui vers une innovation participative plurielle, ouverte, intégrée, créatrice de lien social et de performances. A l’ère du « co » (coopération, co-construction, communauté, collaboration…) son enjeu est pour tous et par tous !
 

JÉRÔME INTROVIGNE : Pour Poult, l'innovation est l'avantage concurrentiel ultime, et pour que cela fonctionne, l'innovation doit être l'affaire de tous au sein d'une organisation. Ceci implique de remettre l'individu au cœur du système, ainsi que les notions de confiance, de liberté et de droit à l'erreur.

 

L'innovation doit être l'affaire de tous au sein d'une organisation.
Jérôme Introvigne

 

Vous avez participé au groupe de travail interministériel sur l’innovation participative, qui a réuni des experts issus des sphères publique et privée. Comment s’est passée cette collaboration ?

MURIEL GARCIA : Pour moi, le partenariat entreprises-ministères est la démonstration concrète et efficace du travailler ensemble pour le bénéfice collectif. Nous formons une communauté collaborative, public et privé, qui, à partir de ses savoirs et de ses expériences, œuvre au développement de l’innovation pour l’intérêt général. C’est une formidable expérience, qui brise les stéréotypes et les frontières et invite à la générosité, à l’implication et à un partage constructif et apprenant.

JÉRÔME INTROVIGNE : Du partage de documents, de films, d'interviews, à la rencontre physique, tous les échanges ont été basés sur la curiosité, l'envie de comprendre les autres, la collaboration sincère, et la transparence. Beaucoup de plaisir pour beaucoup d'efficacité !

   

On a tous à apprendre les uns des autres pour progresser et innover.
Muriel Garcia

 

Si vous aviez un défi à proposer à l’administration pour renforcer l’innovation participative ?

MURIEL GARCIA : Un défi ou un rêve : celui de briser définitivement les barrières public-privé et de coopérer  naturellement, quotidiennement, ensemble. On a tous à apprendre les uns des autres pour progresser et innover.

JÉRÔME INTROVIGNE : Déhiérarchiser les organisations et ainsi créer des espaces de liberté pour permettre plus d'innovation : des lieux pour innover, physiques ou virtuels (communautés en ligne) et du temps pour transformer les idées en projets et en réalisations concrètes, voire pour les faire connaître et les partager. Ceci encore requiert de replacer la « reconnaissance a priori » des individus au cœur des organisations.
 

-------------------
Dans le même dossier :

10205