Vous êtes ici

Les services publics se simplifient et innovent

13428
Innovation participative : ministères et entreprises coopèrent
08.09.14
Innovation participative

Les ministères travaillent à renforcer leurs démarches d’innovation participative. Pendant deux mois, ils ont collaboré avec des experts innovation issus d’entreprises publiques et privées, pour échanger sur leurs pratiques et définir ensemble des recommandations opérationnelles.
 

Renforcer les démarches d’innovation participative des ministères

Ces dernières années, les démarches d’innovation participative se sont développées au sein des ministères. Plusieurs d’entre eux (Défense, Justice, Intérieur, Affaires sociales, Education nationale…) ont mis en place des « Prix de l’Innovation », récompensant les équipes de terrain pour leurs pratiques innovantes.

Aujourd’hui, les ministères souhaitent renforcer ces démarches, en définissant un cadre plus efficace à la gestion de l’après-Prix. Quelles suites pour les innovations ? Pour les innovateurs ? Quelle implication du management à l’issue des Prix, et plus largement dans le processus d’innovation ?

C’est pour apporter des réponses à ces questions que s’est constitué un groupe de travail interministériel, réunissant des porteurs opérationnels des démarches ministérielles d’innovation.

Ministères et entreprises associés pour co-construire des recommandations

Co-piloté par le Secrétariat général pour la modernisation de l’action publique (SGMAP) et le ministère de l’Education nationale, le groupe de travail a mis en place une communauté de pratiques, associant les « experts innovation » d’entreprises publiques et privées. Une démarche originale de co-construction privé-public, qui a permis de s’appuyer sur les meilleures compétences en la matière.

Un partenariat Futurs Publics

Ce partenariat entre ministères et entreprises a vu le jour dans le cadre du programme « Futurs Publics », le laboratoire d’innovation publique piloté par le SGMAP, un programme chargé notamment de mobiliser et d’animer l’écosystème de l’innovation publique.

Le partenariat a rassemblé, aux côtés du SGMAP et d’Innov’acteurs, l’association pour le développement de l’innovation participative :

  • 5 administrations : les ministères de l’Intérieur, de l’Education nationale, des Finances et de la Défense, et la direction de la sécurité sociale ;
  • 9 entreprises privées et publiques : La Poste, Auchan, Veolia Propreté, EDF, Air France Industries, Malakoff Mederic, Michelin, Poult, Inergie.

 

Des ateliers participatifs en ligne

De mars à mai 2014, ministères et entreprises ont partagé leurs pratiques en matière d’innovation participative, et travaillé à l’élaboration de recommandations opérationnelles pour la renforcer au sein de l’administration. Résolument participatifs, les ateliers se sont notamment déroulés en ligne, sur la « Fabrique de solutions », l’outil collaboratif de la plateforme www.faire-simple.gouv.fr.

5 grands « défis » à relever

A l’issue de 8 semaines de travaux, l’équipe a fait émerger 50 propositions concrètes, à portée interministérielle et ministérielle, regroupées autour de 5 champs d’action prioritaires :

  1. Répliquer les idées et les innovations
  2. « Libérer » les innovateurs publics pour créer plus d’espaces d’innovation
  3. Faire des managers publics le premier levier de l’innovation
  4. Développer dans chaque ministère une démarche structurée d’innovation participative
  5. Renforcer l’approche interministérielle des démarches d’innovation

> Découvrez les 50 recommandations du groupe de travail

D’ici à fin 2014, une partie des propositions élaborées par le groupe de travail seront expérimentées au sein des ministères, en partenariat avec les entreprises.
 

Zoom sur… l’innovation participative

L’innovation participative est une méthode de management centrée sur l’humain : elle vise à développer l’innovation – l’expression, la mise en œuvre et la diffusion des idées nouvelles – en s’appuyant sur les talents des collaborateurs.

L’innovation des agents publics est un axe-clé de la modernisation de l’action publique. Le SGMAP associe étroitement les agents pour identifier les améliorations et les simplifications à mettre en œuvre pour rendre un meilleur service aux usagers et améliorer le fonctionnement des administrations.

> En savoir plus sur l'innovation des agents publics

-------------------
Dans le même dossier :

13428