Vous êtes ici

Le SGMAP

59659
Le CIMAP du 17 juillet 2013
17.07.13

Ce 3ème comité interministériel pour la modernisation de l’action publique (CIMAP) concrétise l’ambition de réforme et de renouveau que le Gouvernement a affirmée depuis son arrivée. Notre cap est clair : redresser notre pays, restaurer la confiance et porter haut les valeurs d’un nouveau modèle français fondé sur des services publics efficaces, adaptés à notre temps, et moteurs pour notre compétitivité et notre cohésion sociale et territoriale, au service du public, des entreprises, de l’emploi.

 
Tout le Gouvernement, mais aussi les collectivités territoriales et les partenaires sociaux sont mobilisés autour d’une conviction forte : moderniser l’action publique, c’est engager des réformes en profondeur et pérennes, qui adaptent notre pays pour lui permettre d’affronter les défis qui sont les siens, et d’être fidèle aux valeurs qui sont au fondement de notre pacte social. C’est aussi avoir confiance dans les capacités d’innovation et d’adaptation de nos administrations au service des citoyens.
 
Améliorer l'efficacité des politiques et des services publics, contribuer à la maîtrise des dépenses publiques et renforcer ainsi la compétitivité de notre économie, tels sont les trois objectifs de la modernisation de l'action publique. Afin d'assurer la pleine réalisation de ces objectifs, la coordination de la MAP avec la procédure budgétaire et avec notre agenda de réformes économiques est indispensable et sera renforcée en 2014, avec notamment une explicitation des objectifs budgétaires qui seront recherchés. Le ministre de l'économie et des finances et la ministre en charge de la réforme de l’Etat présenteront des propositions sur ce point au deuxième semestre 2013. 40 décisions ont été prises lors du CIMAP du 17 juillet 2013, qui a également assuré le suivi des conclusions des deux premiers comités interministériels.

Les réformes structurelles sont engagées

Evaluation des politiques publiques :

 

Programmes ministériels de modernisation et de simplification :

 

Rationalisation de la gestion publique :

 

L'action publique est plus simple et plus ouverte

Ouverture des données publiques :

 

Simplification :

 

Consultation « Innover et simplifier avec les agents publics » :

 

Le baromètre de la qualité des services publics :

 

Le rôle de l'administration territoriale de l'Etat est conforté

Le rapport Jean-Marc Rebière/Jean-Pierre Weiss :

59659