Vous êtes ici

L'administration change avec le numérique

5186
BAFA et BAFD : des démarches simplifiées
14.04.11

Les démarches pour devenir animateur ou directeur en accueils collectifs de mineurs sont aujourd’hui plus simples, plus rapides. Tout se passe désormais en ligne, sur www.bafa-bafd.gouv.fr. En à peine un an, le site a déjà enregistré plus de 2,1 millions de visites, et près de 200 000 candidats inscrits. Premier bilan.

Des démarches plus simples depuis mai 2010 pour les candidats au BAFA et au BAFD

En France, l’encadrement des jeunes en accueils collectifs de mineurs peut passer par l’obtention d’un brevet délivré par l’État. Chaque année, plus de 55 000 BAFA (brevets d’aptitude aux fonctions d’animateur) et près de 2 400 BAFD (brevets d’aptitude aux fonctions de directeur) sont délivrés. Dans le cadre du processus de modernisation de l’État, le ministère du Budget, des Comptes publics, de la Fonction publique et de la Réforme de l’État, et les ministères en charge de la jeunesse et des sports ont souhaité simplifier les démarches des candidats et renforcer leur accompagnement. Pour cela, un site Internet à destination des usagers a été mis en place en mai 2010.

Une trousse à outils

Sur www.bafa-bafd.gouv.fr, le candidat peut désormais :

  • obtenir toutes les informations utiles à la réussite de son cursus, notamment la liste des organismes habilités à dispenser les formations ;
  • s’inscrire à la session de formation de son choix ;
  • transmettre de façon dématérialisée les pièces justificatives nécessaires ;
  • suivre l’avancée de son dossier en temps réel, et consulter les décisions de validation par l’administration pour chaque étape ou consulter les propositions du jury.

Depuis son espace personnel Internet, le candidat gère ainsi l’ensemble de son cursus : sa formation BAFA ou BAFD, depuis l’inscription jusqu’à la délivrance du diplôme, mais aussi l’obtention de qualifications complémentaires pour les titulaires du BAFA (voile, canoë-kayak, activités de loisirs motocyclistes, surveillance de baignade…), et le renouvellement de l’autorisation d’exercer pour les titulaires du BAFD.

Vers une dématérialisation généralisée

Pour les usagers, la téléprocédure représente un gain de temps et de papier important. Plus besoin de se déplacer jusqu’à la direction départementale (DDCS ou DDCSPP) ou la direction régionale (DRJSCS). Tout se passe en ligne. Côté administration, la dématérialisation rend le traitement des dossiers plus rapide, plus efficace, et en réduit ainsi les coûts.

En seulement un an d’existence, le site comptabilise déjà plus de 2,1 millions de visites, et près de 200 000 candidats inscrits. Aujourd’hui, la modernisation se poursuit. Dans la lignée du BAFA et du BAFD, la gestion de l’ensemble des formations jeunesse et sports sera dématérialisée d’ici à 2012.

5186