Vous êtes ici

L'administration change avec le numérique

4113
Quand État et collectivités territoriales transforment ensemble le service public : découvrez le programme DCANT 2018-2020 !
12.12.17

L’État et les associations d’élus publient aujourd’hui leur programme de développement concerté de l’administration numérique territoriale (DCANT) 2018-2020. Un programme entièrement coécrit autour d’une ambition partagée : construire ensemble des services publics numériques territoriaux fluides et performants.

 

Une nouvelle manière de travailler entre État et collectivités

Pendant plusieurs mois, associations d’élus et représentants des services de l’État se sont réunis autour d’une même table avec un objectif : élaborer et écrire ensemble leur stratégie commune de transformation numérique pour les 3 prochaines années : le programme DCANT. « Coconstruction, participation et collaboration » sont pour Atte Oksannen, de l’association des Petites Villes de France, les 3 mots qui résument le mieux l’élaboration de ce programme. Sa particularité ? Un mode de gouvernance basé sur la coconstruction, la confiance et la responsabilité entre État et collectivités territoriales.

Depuis 2011, l’État et les collectivités se sont en effet engagés à développer ensemble l’administration numérique. Un premier programme DCANT avait ainsi vu le jour pour la période 2015-2017. Forts du retour d’expérience positif de ce premier volet, le gouvernement et les associations d’élus locaux ont souhaité renforcer et accélérer cette dynamique en définissant de nouveaux axes de travail, à travers l’élaboration du programme DCANT 2018-2020, entièrement coconstruit et coécrit.

 

Dans les coulisses de l'élaboration du programme DCANT
 

Fruit de plusieurs mois de travail collaboratif et coordonné par la direction interministérielle du numérique et du système d'information et de communication de l'État (DINSIC), le programme DCANT 2018-2020 a pour ambition de fixer la feuille de route à suivre pour transformer les services publics par le numérique. Il s’inscrit dans une stratégie plus globale de plateforme, qui repose sur le principe que les ressources numériques utilisés et  éprouvées avec succès par les administrations doivent être ouvertes et réutilisables par d’autres administrations, dans une logique de partage, et ce afin de faciliter la création de nouveaux services publics. Le mode plateforme serait ainsi source de convergence numérique pour l’État et les collectivités.

A la clé ? Des services numériques plus fluides et accessibles à tous et une simplification de la délivrance du service public territorial.

 

Découvrez la présentation de services publics 2.0: Marchés Publics Simplifiés (MPS) et FranceConnect.

 

Animer le développement de l’administration numérique territoriale, une conviction partagée entre État et collectivités

Le programme DCANT répond également à la volonté de renforcer la concertation État-territoires à travers la conférence nationale des territoires (CNT), mise en place par le Gouvernement pour associer les collectivités territoriales en amont de toute décision qui les concerne. Réunie une première fois le 17 juillet 2017, la CNT fixait la transition numérique des territoires comme l’une de ses priorités.

Au cœur du programme DCANT 2018-2020, on trouve 4 axes prioritaires :

•    Construire un socle commun d’applications, de briques numériques, de référentiels et de cadres partagés pour accélérer la transformation numérique des territoires
•    Garantir une gouvernance partagée entre l’État et les collectivités territoriales de la transformation numérique des territoires
•    Contribuer à une approche globale de la donnée au service des politiques d’intérêt général dans les territoires
•    Faciliter le passage à l’échelle de l'administration numérique dans les territoires

Ces 4 axes sont déclinés en recommandations de premières actions à engager dès le 1er semestre 2018 qui ont vocation à être actualisées tous les 6 mois. C’est à cette fréquence que les parties prenantes se réuniront pour faire un état des lieux, s’assurer du suivi des mesures et enrichir le programme de nouvelles recommandations d’actions à mettre en œuvre, dans une logique d’agilité.  
Parmi les 35 actions à engager au 1er semestre 2018 : valoriser la cyber sécurité dans l’offre de services de l’État auprès des collectivités territoriales ; ouvrir l’incubateur des startups d’État aux collectivités territoriales pour répondre à des cas d’usages territoriaux ; ou encore identifier les modalités de financement de projets de transformation numérique des collectivités territoriales dans le cadre du Grand plan d’investissement (GPI).

Pour approfondir ces nouvelles alliances, l’objectif à terme est d’ouvrir la gouvernance du programme aux associations professionnelles et aux acteurs privés dans une logique d’ouverture et de coopération.
Fédérer les énergies de l’État et des collectivités autour du citoyen, c’est bien vers une République plateforme que ce programme DCANT ambitionne de nous emmener, pour un service public amélioré adapté au monde d’aujourd’hui et aux attentes des usagers.

 

Une question ?

Écrivez-nous : dcant.dinsic@modernisation.gouv.fr

Suivez l’actualité du programme DCANT :

@Programme_DCANT

 

4113