Vous êtes ici

L'action publique se transforme

5573
Une charte sur l'ouverture des données publiques signée au G8
19.06.13

A l'occasion du G8, une charte sur l'ouverture des données publiques a été signée par les chefs d'Etat. Cette Charte Open Data marque l'ambition collective des Etats Membres de promouvoir une gouvernance plus ouverte et plus transparente.

Le Président de la République et les Chefs d'Etat du G8 réunis les 17 et 18 juin 2013 au Sommet de Lough Erne, en Irlande du Nord, ont signé aujourd'hui une Charte du G8 pour l'Ouverture des Données Publiques. 

Les objectifs de cette charte : établir un  principe d'ouverture par défaut des données publiques, affirmer le principe de gratuité de leur réutilisation et en privilégiant les formats ouverts et non-propriétaires, encourager l’accès de tous à l’information et promeut l’innovation entrepreneuriale, citoyenne et sociale.  

Chaque Etat membre du G8 développera un plan d'action d'ici fin 2013, visant à respecter les principes de la Charte en mettant en oeuvre les meilleures pratiques et les engagements collectifs détaillés dans son annexe technique d'ici fin 2015. 

La France a par ailleurs contribué à dresser la cartographie des métadonnées du G8, consultable sur GitHub. Elle présente un index collectif des métadonnées des plateformes Open Data de chaque Etat membre du G8, ainsi qu'une cartographie analytique de ces métadonnées. 

Le communiqué des chefs d'Etat (paragraphes 46 à 50) affirme que "cette Charte contribuera à accroître la quantité de données publiques ouvertes dans les secteurs essentiels de l'action publique, comme la santé, l'environnement ou les transports ; à soutenir le débat démocratique ; et à faire en sorte de faciliter la réutilisation des données publiées". Pour les Etats membres du G8, "l'ouverture des données publiques est une ressource essentielle à l'âge de l’information."

5573