Vous êtes ici

L'action publique se transforme

7439
La France présidera le Partenariat pour un Gouvernement ouvert en 2016
24.04.15
OGP

Le comité directeur du Partenariat pour un gouvernement ouvert (PGO, en anglais Open Government Partnership - OGP), réuni à Mexico le 24 avril, a retenu la candidature de la France à la présidence de l'organisation. Celle-ci prendra ses fonctions pour un an, à partir de l'automne 2016, et commencera par assurer la vice-présidence d'octobre 2015 à octobre 2016, sous la présidence de l'Afrique du Sud. Cette décision intervient un an jour pour jour après la Conférence de Paris sur l'open data et le gouvernement ouvert, où la France annonçait son adhésion au PGO. La France avait ensuite rejoint le comité directeur de l'organisation.

Cette responsabilité de président du PGO sera l'occasion pour la France de nouer de nouveaux partenariats avec une communauté d'innovateurs de nombreux gouvernements, et avec une société civile bouillonnante.

Elle aura aussi l'occasion de partager son projet, qui sera prochainement traduit en plan d'action national, et dans lequel on retrouvera les fondamentaux de la démarche de gouvernement ouvert : transparence, open data social (illustré par le portail data.gouv.fr), ouverture des modèles de décision (illustrée par le projet OpenFisca), concertation, contribution, création de biens communs informationnels (illustrée par le projet de Base adresse nationale qui devrait prochainement être repris par plusieurs membres du PGO).

Ce sera aussi l'occasion de rapprocher nos partenaires européens et le monde francophone de ce mouvement international qui tente de forger de nouvelles formes de démocratie après la révolution numérique.

 

Quelles missions pour le président du PGO ?

Le pays qui préside le comité directeur a pour missions :

  • d’être un exemple des principes portés par le PGO,
  • d’encourager d’autres gouvernements et d’autres membres de la société civile à participer au PGO,
  • de représenter le PGO dans les médias et auprès des autres membres,
  • de siéger dans le sous-comité « Gouvernance et Leadership », réservé aux présidents et co-présidents,
  • d’organiser et d’accueillir le sommet bisannuel, et au moins trois réunions du comité directeur par an.
     

Qu'est-ce que le Partenariat pour un Gouvernement ouvert (PGO) ?

Le Partenariat pour un gouvernement ouvert (ou Open Government Partnership), initiative multilatérale créée en 2011, rassemble aujourd'hui 65 pays et de nombreuses organisations non-gouvernementales qui coopèrent pour promouvoir :

  • la transparence de l’action publique ;
  • la participation citoyenne à l’élaboration des politiques publiques ;
  • la responsabilité des acteurs publics et leur devoir de rendre des comptes ;
  • l'utilisation des solutions numériques pour atteindre ces objectifs et stimuler l’innovation démocratique.

 

7439