Vous êtes ici

L'action publique se transforme

10490
Gouvernement ouvert : la France entre au comité directeur du Partenariat pour un gouvernement ouvert
07.08.14
OGP

La France vient d’être élue au comité directeur de l’Open Government Partnership (OGP), le Partenariat pour le gouvernement ouvert (PGO). Son mandat débutera en octobre 2014.
 

Trois mois seulement après avoir rejoint le Partenariat pour un gouvernement ouvert (PGO) (en anglais Open Government Partership - OGP) , la France entre au comité directeur (« Steering Committee ») de l’organisation. Elle y siègera à partir d’octobre 2014, pendant deux ans. Renouvelé entièrement pour la première fois depuis la création du PGO en 2011, le comité directeur est la plus importante instance de direction de l’OGP, chargée d’en fixer les grandes orientations.

La nomination de la France est l’aboutissement d’un processus électoral, lancé en juin dernier. Thierry Mandon, secrétaire d’Etat chargé de la Réforme de l’Etat et de la Simplification, avait alors déposé officiellement la candidature de la France. 58 des 64 pays membres du PGO ont participé au vote, et choisi les huit nouveaux Etats membres du comité directeur.

Elue en 4e position, la France siègera ainsi aux côtés de l’Indonésie, du Mexique et de l’Afrique du Sud – actuels et futurs co-présidents du PGO, dont les sièges au comité directeur étaient déjà acquis – et des sept autres pays nouvellement élus : Etats-Unis, Royaume-Uni, Brésil, Croatie, Géorgie, Philippines et Tanzanie. Le comité est également composé de représentants de la société civile, qui viennent aussi d’être renouvelés.

Enrichir l'action du PGO et promouvoir une voix française

La représentation de la France au sein du comité directeur lui permettra d’enrichir l’action du PGO en faveur de la transparence de l’action publique, de la lutte contre la corruption, et de l’utilisation des nouvelles technologies dans cette optique, et d’y promouvoir une voix française. Elle sera l’occasion de nourrir un dialogue étroit avec ses partenaires, et de contribuer activement au développement du PGO.

Alors que débute tout juste l’élaboration de son plan d’action national, la France bénéficiera également de l’échange de bonnes pratiques en matière de données ouvertes et de gouvernement ouvert.

La passation aura lieu à New York en septembre prochain, en présence du Secrétaire d’Etat Thierry Mandon.

> Retrouvez tous les résultats de l’élection au comité directeur du PGO (en anglais).

 

Qu'est-ce que le Partenariat pour un gouvernement ouvert (PGO) ?

Lancé en septembre 2011 par 8 pays fondateurs, le Partenariat pour le Gouvernement ouvert (PGO) ou Open Government Partnership (OGP) est une initiative internationale, qui s’attache à promouvoir la transparence et l’intégrité des gouvernements, et l’utilisation des nouvelles technologies, en particulier d’Internet, pour faciliter cette ouverture. Le Partenariat regroupe aujourd'hui 64 pays membres, dont la France.

 

10490