Vous êtes ici

La qualité des services publics s'améliore

12426
Le Label Marianne
26.03.08
Logo Label Marianne

Plus de 80 sites administratifs ont aujourd’hui atteint le niveau du label Marianne, socle de référence de la qualité de l’accueil dans les services publics.

Pourquoi un label sur la qualité de l’accueil ?

Le référentiel Marianne renforce et pérennise le principe d’engagement des organismes publics sur la qualité de l’accueil et du service rendu aux usagers.
Proche de la certification de service, le label Marianne marque la reconnaissance par un organisme tiers du respect du référentiel Marianne. C’est un gage supplémentaire, une garantie pour les usagers des efforts de l’administration et des résultats atteints. Pour les services ayant mis en œuvre la référentiel, c’est un moyen de valoriser et de pérenniser le travail des agents grâce à l’évaluation régulière du respect des engagements.

Les conditions d’attribution du label

Tous les sites appliquant le référentiel Marianne peuvent postuler à la délivrance du label Marianne. La demande se fait auprès d’un organisme certificateur indépendant habilité par le SGMAP.
Cet organisme effectue une évaluation sur site afin de vérifier la conformité des pratiques et des résultats par rapport aux engagements du référentiel Marianne. Il prend la décision d’attribuer le label et s’il juge cette conformité avérée, le service concerné peut se prévaloir du label Marianne pour une durée de trois ans. Une évaluation de suivi sur site est effectuée au bout de 18 mois. A la différence des pratiques en usage pour les certifications de service, le référentiel Marianne n’impose pas le recours à des audits internes, mais il exige la réalisation d’une auto-évaluation annuelle.

Les éléments de communication associés au label

Une identité visuelle spécifique, déclinée de l’identité visuelle du référentiel Marianne, a été conçue pour les sites titulaires du label Marianne.
A l’instar de la pratique en usage pour la certification de service, les services ayant obtenu le label doivent suivre certains principes en matière de communication énoncés dans le guide d’utilisation de l’identité visuelle Marianne.

12426