Vous êtes ici

Documentation

2153
Rapport d'activité 2016 du réseau interministériel de l'État
13.04.17
Rapport d'activité 2016 du réseau interministériel de l'État

Conçu et exploité au sein du SGMAP par un service à compétence nationale, le réseau interministériel de l’État (RIE) est le réseau unifié de communications électroniques raccordant l’ensemble des administrations de l’État. Extension du réseau, intensification des usages, nouveaux services offerts aux ministères, amélioration de la sécurité... Retour sur une année 2016 riche en évolutions, à l'aube de la première année de plein déploiement.

Le réseau interministériel de l’État (RIE) a poursuivi avec succès sa feuille de route et achèvera le déploiement initial en 2017. Le RIE permet ainsi d’assurer la plupart des communications électroniques entre les services de l’État indépendamment d’internet, de faciliter les échanges de données entre les administrations et de générer des économies substantielles.

 

En 2016, le périmètre du RIE s’est agrandi, avec trois mille sites géographiques de l’État supplémentaires raccordés et la fin des déploiements du ministère de l’Intérieur. Les usages du réseau s’intensifient : près d’un demi-million d’agents de l’État naviguent dorénavant sur internet via la passerelle du RIE. Le trafic total transporté a doublé sur le RIE, et triplé vers internet.

 

La mutualisation des accès au réseau et aux services portés par le RIE s’est poursuivie. La convergence autour du réseau concerne directement les datacenters de l’État, les administrations centrales et les services déconcentrés, dont les nouvelles cités administratives issues de la réforme territoriale.

 

Les nouveaux services adossés au RIE rendent plus efficients les déploiements et l’exploitation par les administrations de leurs infrastructures, ainsi que le développement de projets interministériels.

 

Inscrits dans la stratégie d’État plateforme de la direction interministérielle du numérique et du système d’information et de communication de l’État (DINSIC), au sein du secrétariat général pour la modernisation de l’action publique (SGMAP), les projets démarrés en 2016 concernent des outils de « reporting » unifié auprès des ministères, une plateforme d’intégration continue et une plateforme de développement de services d’analyse de données enrichies liées au trafic transporté.

 

À l’aube de la première année de plein déploiement, le RIE est confirmé en tant que socle du SI unifié de l’État, levier d’économies d’échelle et outil de lutte contre les cybermenaces. Dans chacun de ces trois domaines, le chemin restant à parcourir est jalonné de nombreux projets innovants, tirant avantage d’une dynamique interministérielle.

 

– Raphaël Marichez
Chef du service à compétence nationale Réseau interministériel de l’État

 

> Lire aussi le rapport d'activité 2016 du SGMAP

2153