Vous êtes ici

Actualités

5184
Journées françaises de l'évaluation 2015
18.06.15 - 19.06.15

Les 18 et 19 juin 2015, la société française de l'évaluation (SFE) organise à Montpellier les Journées françaises de l'évaluation, autour de la thématique « Evaluer, évoluer ». A cette occasion se tiendra le premier Salon du pilotage de l'action publique. Partenaire de l'événement, le secrétariat général pour la modernisation de l'action publique (SGMAP) y participera à travers un stand dédié, des plénières, conférences, ateliers et tables rondes.

Seules les personnes inscrites aux Journées françaises de l'évaluation et au Salon du Pilotage de l'action publique organisés par la SFE pourront accéder aux ateliers et présentations du SGMAP.

Le SGMAP aux Journées françaises de l'évaluation

18 juin

[10h-12h - Agora] Pleinière d’ouverture « Jusqu’où l’évaluation peut-elle transformer l’action publique ? »
Intervention de Laure de la Bretèche, secrétaire générale pour la modernisaiton de l'action publique

[13h30-15h30 - Stand SGMAP] Atelier « A l'écoute des usagers »
Découvrez les méthodes d'écoute des usagers développés par l'administration !

[15h30-17h30 - Stand SGMAP] Faire de l’évaluation un projet de transformation, mode d’emploi !
 Du diagnostic jusqu'au plan d'action, quel appui le SGMAP peut-il apporter aux évaluations de politique publique ? Zoom sur les accompagnements menés tels que l'évaluation « Éducation prioritaire », « Lutte contre le décrochage scolaire » ou encore « Internationalisation de l'économie ».

[15h30-17h30 - Stand SGMAP] Semaine de l'innovation publique 2e édition : labellisons !
La 2e édition de la semaine de l'innovation publique se tiendra en octobre 2015. D'ici là, le SGMAP déploie une séquence de labellisation jusqu'en septembre afin de faire rayonner les initiatives locales et nationales. Venez découvrir comment ça marche !

[16h00-18h00] Table ronde 2 : « Revue des dépenses, revue des missions, évaluation des politiques publiques : quelles articulations » ?
Dans un contexte où prédominent une forte contrainte budgétaire, mais aussi une certaine forme de défiance de la part des citoyens(nes) vis-à-vis des hommes politiques, l’action publique est questionnée et doit se moderniser, évoluer, s’adapter. Pour cela, plusieurs outils, démarches sont mobilisés. L’accent est mis sur trois démarches innovantes que sont la revue des missions de l’État lancée fin 2014, la revue des dépenses instaurée par la dernière loi de programmation des finances publiques et l’évaluation des politiques publiques au titre de la mission d’animation de la démarche confiée au SGMAP fin 2012.
Comment ces démarches s’articulent-elles entre elles ? En quoi ces démarches font-elles écho à d’autres que conduisent les collectivités locales ? Quelle est la place de l’évaluation des politiques publiques dans ces démarches ? Quel est son apport spécifique ?

Intervenants SGMAP : Vincent Maymil, chef du département Evaluation des politiques publiques, et Laurent Gravelaine, chef du service Coordination.

[16h30-18h] Table ronde 3 : « L’analyse des effets différenciés par public »
Lorsqu’une politique publique est conçue, elle « crée » des catégories de publics, selon des segmentations administratives précises : les contribuables, les entreprises ou selon des contours plus flous : les décrocheurs, les personnes dans le besoin et les acteurs de l’économie...
L’explicitation des publics est essentielle pour la compréhension des systèmes d’émergence et d’évolution de l’action publique. C’est ainsi que l’évaluation peut répondre à des questions essentielles : la politique cible-t-elle les bons publics ? A-t-elle des effets différenciés (et inconscients) sur certains publics ?

Intervenante SGMAP : Françoise Waintrop, cheffe de la mission Méthodes d’écoute et d’innovation

[16h30-17h30 - Agora] Conférence : « De l’ouverture des données (open data) à leur utilisation pour le pilotage de l’action publique »
La France a entamé en 2011 une dynamique d’ouverture des données. Ce mouvement d’ouverture dépasse les données : la France a rejoint le Partenariat pour le Gouvernement Ouvert en 2014 et va le présider en 2016-2017. Mais l’ouverture n’est pas une fin en soi, en nommant dès 2014 un administrateur général des données, la France prend à bras le corps la question de l’utilisation des données pour le pilotage de l’action publique. La conférence fera le point sur les avancées en matière de données ouvertes et sur des exemples d’utilisations qui enrichissent l’action publique à partir de modélisations d’informations et de développements technologiques innovants qui peuvent contribuer à l’évaluation des politiques publiques.

 
19 juin

[9h-11h] Table ronde 6 : « Décision politique et rationalité évaluative : une équation impossible ? »
La pratique évaluative, par l’interrogation systématique des objectifs de l’action comme condition de validité de la démarche, se fonde majoritairement sur une conception « séquentielle » de la décision publique.
A partir de cette conception peut se déployer une démarche évaluative qui, après avoir vérifié la clarté des objectifs, va pouvoir les mettre en relation avec des moyens, des résultats et des effets.
Pour autant, cette approche se heurte aux nombreux acquis des travaux en science politique qui décrivent les processus de décision publique comme non linéaires et dont les déterminants se nomment opportunité, rapports de force, mobilisation de réseaux, adaptation aux moyens, etc… avec parfois une dimension de « rationalité limitée ». Par ailleurs, la capacité des décideurs politiques à se saisir de manière optimale des connaissances disponibles pour alimenter leurs choix reste limitée du fait de la dispersion d’une information abondante et référée à des cadres de pensée divers.
Dès lors, ces analyses interrogent l’évaluation à au moins deux titres :
• Si la rationalité dans la décision publique apparait comme un fantasme de l’évaluateur, ce malentendu peut-il contribuer à expliquer la faible valeur d’usage, déplorée, des évaluations en matière de décision ?
• Cette rigueur évaluative est-elle compatible avec le volontarisme politique ? Permet-elle d’intégrer les idéologies politiques (voire les utopies ?), les intuitions ou « visions », susceptibles de déboucher sur des innovations politiques, des changements de paradigmes portés par une certaine frange de décideurs et dont les réalisations peuvent s’avérer déterminantes pour la société ? Sur quel autre type de logique d’action se fondent ces manifestations de volontarisme ? En d’autres termes, quelles grandes lois ou grandes réalisations auraient vu le jour si leur décision avait reposé sur une analyse évaluative ?

Intervenant SGMAP : Jérôme Fabry, directeur de projet au sein du département Appui aux administrations
 

[9h30-11h - Stand SGMAP] Les évaluations de politiques publiques en mode MAP, c'est quoi ?
Le Gouvernement a engagé depuis 2012 et pour la première fois en France, une démarche d’évaluation de l'ensemble des politiques publiques. Qu'est-ce que l'évaluation des politiques publiques et quelles sont les spécificités de celles menées dans le cadre de la modernisation de l’action publique (MAP) ? > En savoir plus sur l'évaluation des politiques publiques en mode MAP

[9h30-11h - Stand SGMAP] Open data et Gouvernement ouvert, c'est quoi ?
De l'open data au gouvernement ouvert, en passant par la nouvelle fonction d'administrateur général des données, venez découvrir une action publique plus proche et plus transparente !

[12h-13h - Agora] Conférence : « Le design, nouvel outil pour évaluer et faire évaluer les politiques publiques ? »
Une conférence centrée sur un cas pratique pour mieux appréhender l’impact de cette pratique pluridisciplinaire et collective. Créant de nouveaux espaces et modalités de dialogue avec les usagers, s’appuyant sur des actions de terrain, proposant des techniques de prototypage et de matérialisation tout en soumettant les projets à des tests rapides, le design apporte un nouvel éclairage sur la manière de penser l’action publique. Le design de service, approche à prendre en compte pour les démarches d’évaluation ? Venez découvrir les résultats obtenus sur un projet aux multiples facettes « Accueil temporaire des personnes âgées dépendantes » !

[11h-13h - Stand SGMAP] France Connect, composant de la stratégie d'Etat Plateforme
Depuis 2015, la DISIC (DSI de l’Etat) expérimente un système d’identification pouvant être reconnu par toutes les administrations françaises offrant des services en ligne, « France Connect ». Sa vocation : simplifier la relation des usagers avec l’ensemble des administrations. Venez tester le futur de votre e-relation avec l'administration !

> Télécharger le programme de la participation du SGMAP aux Journées françaises de l'Évaluation et au Salon du Pilotage de l'Action Publique

Infos pratiques

Journées françaises de l'évaluation et Salon du pilotage de l'action publique

18 et 19 juin 2015

A Montpellier - Corum de Montpellier, Esplanade Charles de Gaulle

> S'inscrire aux Journées françaises de l'évaluation (payant)

> S'inscrire aux ateliers et conférences du SGMAP

> Plus d’infos sur les Journées françaises de l’évaluation

 

5184